Valérie Rousselle, propriétaire du Château Roubine en Côtes-de-Provence, rachète le château Sainte Béatrice, également à Lorgues dans le centre Var.
Avec les 200 ha de Roubine (acquis en 1994), Valérie Rousselle est désormais à la tête du plus gros domaine de Lorgues. « On cherchait à s’étendre depuis l’arrivée de mon fils Adrien sur l’exploitation et après que Roubine a dopé son chiffre d’affaires de 35% cette année, notamment grâce à la cuvée La Vie en Rose qui marche fort sur de nombreux marchés. Je savais que Sainte Béatrice était à vendre ; le fait que nous nous connaissions depuis déjà quelques années et que nous sommes aussi une maison familiale a du peser dans la décision des Novaretti qui avaient reçu d’autres propositions ».

Inspiration monégasque

Le domaine Sainte Béatrice, créé il y a une trentaine d’années par le restaurateur monégasque Jean Novaretti et sa femme Jacqueline, comprend 50 ha de vignoble plantés en divers cépages, grenache, syrah, cabernet sauvignon, merlot et cinsault pour les rouges et rosés, rolle et sémillon pour les blancs, travaillés mécaniquement en labour, en apport organique sans désherbant. L’âge moyen des vignes avoisine les 30-40 ans, certaines datant de plus de 80 ans, exposées plein sud en coteaux. Sainte Béatrice produit environ 400 000 bouteilles par an dont 40% en rouge, principalement commercialisées sur la Côte d’Azur et Monaco. Aisément reconnaissables, elles portent la barque de Sainte Dévote, patronne et protectrice de la principauté monégasque au-dessus du blason rouge et blanc. Valérie Rousselle envisage d’ores et déjà de relooker cette fameuse cuvée des Princes pour la proposer à l’export en IGP Var ou Méditerranée. Le domaine Sainte Béatrice abrite également un musée de vieux outils et d’accessoires du vin, une collection de vieux tracteurs et d’attelage et quelques alambics.

Cuvées et chais en chantier

L’Eléonore de Provence entend « jouer les synergies entre les deux domaines et nous prévoyons dès l’année prochaine des travaux à Roubine pour centraliser la vinification des rosés, agrandir les chais à barriques, le stockage, construire de nouvelles salles de dégustation et de réception, un bar à vins, aménager un toit végétal en terrasse… ». La vinification des rouges devrait rester à Sainte Béatrice. Mère et fils lanceront trois nouvelles cuvées à Sainte Béatrice pour le millésime 2017, la Cuvée du Lion dans les trois couleurs, Béatitude et Summer Dreams en rosé.