Le monde du vin est d’une grande complexité. Nombre de ses acteurs ne sont pas connus du grand public. Et pourtant, à l’image de Wine Services, leurs solutions peuvent apporter aux domaines des avantages comparatifs déterminants…

Vous avez certainement découvert le nom de cette jeune société créée en 2010 lors de la grande opération Terre de Vins « Le Tour des Cartes ». Partenaire associé à l’événement, cette structure fondée par Clément Marcorelles et co-dirigée par Caroline Meesemaecker apporte de la visibilité à de grands domaines viticoles sur la qualité de leur réseau de distribution à l’international. En effet, le schéma est presque toujours le même à l’étranger. Les vins passent par un importateur, un distributeur se charge ensuite de les proposer à des restaurateurs et des cavistes (parfois ces deux rôles sont tenus par une même entité). Difficile donc pour un propriétaire de savoir où ses vins sont présents en bout de chaîne, s’ils sont proposés dans les meilleurs endroits et surtout s’ils sont mieux positionnés que les concurrents. Une difficulté encore plus grande pour les châteaux bordelais qui sont inscrits dans un système encore plus intermédié. La Place de Bordeaux fait certes la puissance de la région mais elle ajoute encore un maillon à une chaîne déjà bien longue : les négociants. Les grands noms de Bordeaux représentent sont donc le cœur de cible historique de Wine Services même si leur solution séduit de plus en plus au-delà de la Gironde et même de France.

Une mine d’informations

Wine Services est une machine à collecter et analyser de l’information dans le monde entier. En complément d’un travail intense de récupération de données sur la composition de cartes de restaurants et de cavistes par téléphone et sur internet, des équipes sillonnent la planète pour pouvoir connaître toutes les cuvées, les formats de bouteilles et évidemment les prix des vins des clients de l’entreprise dans tous les lieux qui comptent. Entendez par là les restaurants étoilés Michelin, ceux ayant été récompensés par des magazines spécialisés vin pour la qualité de leurs cartes des vins mais aussi les adresses les plus sollicitées par les consommateurs sur des sites d’avis gastronomiques comme Tripadvisor. Au global, ce ne sont pas moins de 5500 restaurants qui sont ainsi sondés dans 21 pays auxquels s’ajoutent les 50 cavistes les plus réputés dans 12 pays. Les données ainsi agrégées vont permettre à Wine Services d’informer leurs clients sur la qualité de leur réseau de distribution. Sont-ils présents dans tous les meilleurs établissements ? La profondeur de la gamme offerte est-elle suffisante et comparable à ce que font les concurrents ? Leurs vins ont-ils été déréférencés d’une année sur l’autre ? Tous les tableaux de bord et rapports fournis par l’entreprise vont permettre aux domaines viticoles d’affiner drastiquement leur stratégie de distribution et d’optimiser les moyens investis. A tout cela s’ajoutent d’autres services qui vont de la mise à disposition des domaines des résultats des principales enchères mondiales de vin à une veille quotidienne de toutes les informations pertinentes publiées dans la presse et sur les sites spécialisés. Une véritable machine de guerre qui a déjà séduit plus de 110 grands domaines (dont 70 à Bordeaux et une quinzaine en Champagne). A terme, Caroline Meesmaecker imagine pouvoir en intéresser 250, pas beaucoup plus ce service nécessite un certain investissement et n’est donc accessible qu’à des propriétés internationalisées aux chiffres d’affaires conséquents.

www.wine-services.com