A l’approche des fêtes, voici un flacon qui devrait en faire rêver plus d’un : la Carafe des Siècles du Château de Lacquy (Bas-Armagnac) réunit un assemblage rare de très vieilles eaux de vie dans un conditionnement d’exception.

Domaine de 400 hectares (dont 20 hectares de vignes dédiées à la production d’armagnac) situé dans les Landes, sur l’une des communes les plus occidentales de l’aire de production du Bas-Armagnac, le Château de Lacquy est la propriété de la même famille depuis 1711, ce qui en fait la plus ancienne propriété familiale productrice d’armagnac. L’actuel propriétaire, le Comte Gilles de Boisséson, est la dixième génération à se succéder ici. Pour fêter ce tricentenaire, il a décidé de composer un assemblage rare de très vieux armagnacs provenant du chai et du caveau du Château de Lacquy.

Un « assemblage unique d’armagnacs distillés entre 1800 et 1980, caractérisé
par sa grande finesse et sa volupté en bouche ». Un travail d’orfèvre : « depuis toujours, les armagnacs du Château de Lacquy sont issus de la distillation à 52° des vins de la propriété avec un alambic à chauffe continue. Vieillis dans des fûts de chêne pédonculé de 420 litres, ils sont élevés dans la plus stricte tradition, observés en permanence par le Maître de chai, assemblés puis mis en bouteilles sans réduction sans additif quelconque ».

Le résultat de ce soin méticuleux est sublimé dans cette Carafe des Siècles, gravée
du monogramme familial, et dont l’écrin est un coffret de chêne pédonculé brut issu des forêts d’Aquitaine. C’est ce même chêne qui sert à fabriquer les barriques
dans lesquelles sont vieillis les armagnacs du domaine. Le prix de ce bijou : 600 €. Une belle idée cadeau à l’approche de Noël ?