La cave des Vignerons d’Aghione est la première coopérative en Corse à avoir obtenu la certification du collectif de développement durable Vignerons Engagés.

« Nous commencions à avoir un millefeuille de certifications et de labels indigestes, sans lien entre eux et pas toujours compréhensibles du consommateur, reconnait Christophe Paitier, le directeur des Vignerons d’Aghione, coopérative d’une douzaine d’adhérents basée à Ghisonaccia sur la côte orientale de la Corse. Nous parlions depuis longtemps de ce label global et transversal qui va de la vigne à la table, notamment avec nos confrères des caves de Tain et Tavel, déjà certifiées Vignerons Engagés. Ce qui nous a plu, c’était surtout l’aspect fédérateur de cette démarche RSE qui regroupe de manière plus large toutes les parties prenantes – viticulteurs, commerciaux, salariés, fournisseurs et clients autour d’un plan d’amélioration commun et vertueux de développement durable ».

Le dossier est donc déposé en 2021 avec un état des lieux, la présentation des projets, des pistes de progrès et comme seule contrainte de prouver les moyens mis en place et les résultats obtenus.

« Il s’agit plus de discussions générales et transversales qui aident à prendre de la hauteur et nous laissent une certaine autonomie, d’autant plus appréciable dans notre contexte insulaire, insiste Christophe Paitier. Ce n’est pas juste des questions-réponses pour cocher des cases ».

Des pistes d’amélioration en environnement et œnotourisme

La coopérative a mis l’accent sur son ancrage local (soutien aux associations, partenariats avec les collectivités), sur les efforts à réaliser en matière d’environnement (biomasse énergétique, retraitement des marcs, réduction des effluents, gestion de l’eau…) et d’œnotourisme (depuis cet été, un caveau de dégustation mobile dans un bungalow en bois, projet d’un caveau écoconçu rattaché à une petite winerie pour des cuvées parcellaires, parcours sensoriels, sentiers vignerons pour 2024…).

La démarche vient donc d’aboutir à l’obtention du label. Un audit étape de l’Afnor sera réalisé dans 18 mois.
Les Vignerons d’Aghione affichaient déjà divers labels : IFS Food (traçabilité industrielle et de sécurité agroalimentaire pour la grande distribution française, allemande et italienne), GIEE (Groupement d’Intérêt Economique et Environnemental délivré par le Ministère de l’Agriculture) Bio AB, HVE, Vegan « On gardera bien sûr les certifications IFS et la certification bio (Domaine de la Fontana) mais nous pensons abandonner le vegan (Eve), même si on le restera, et on s’interroge sur le HVE. Comme les enseignes de Grande Distribution française y sont très attachées, on le maintiendra sans doute pour certaines exploitations ».

L’idée est néanmoins de communiquer principalement sur Vignerons Engagés tout en reconnaissant que le label national souffre encore d’un manque de notoriété. La deuxième cave de l’île produit environ 100 000 hl de vin par an, majoritairement revendiqués en indication géographique protégée (IGP Ile de Beauté). Elle compte une douzaine d’adhérents pour 900 hectares de vignes.

Vignerons Engagés

A partir de 400 questions posées aux entreprises vitivinicoles, le cahier des charges des Vignerons Engagés (association créée en 2010 et d’abord baptisée Vignerons en Développement Durable), basé sur la certification Iso 26000 repose sur quatre piliers (agir pour l’environnement, garantir une qualité de la vigne au verre, soutenir le territoire et le patrimoine local, offrir le juste prix pour le consommateur et le producteur) et un auditeur extérieur (l’AFNOR, évaluant sur site). Il compte à ce jour 32 opérateurs (les deux tiers en coopératives) représentant environ 6000 vignerons et salariés et plus de 31 000 ha de vignoble.