La Clape sous le soleil prend des airs de Provence, avec ses pins dessinés sur le ciel azur sur fond de Méditerranée. L’AOC La Clape compte parmi les six crus du Languedoc distingués par le CIVL et possède, comme toute – ancienne – île, sa personnalité bien singulière.

En parcourant ce massif calcaire, pour cette 16ème édition des Sentiers Gourmands qui se déroulait en mai, on réalise combien le soleil rebondit sur les pierres et combien le vent souffle abondamment, la mer n’étant jamais loin. Les îlots de vigne vert clair se cachent au milieu d’une forêt de pins, de garrigue, d’une nature préservée. Sur les 15 000 hectares du massif, seuls 735 sont cultivés en vigne. Dans ce climat sec, les hommes se sont acharnés à travailler la terre aride, rassembler ses cailloux en murets aujourd’hui écroulés. Ils continuent à travailler ; certains vignerons sont en bio, d’autres sont en conversion, et un nombre croissant pourrait le devenir, aidés par tant de soleil et de vent.

La balade part du dynamique Château le Bouïs, pour conduire dans un paysage odorant, aux notes miellées des genêts en fleur, balsamiques des pins sous le soleil, aromatiques et corsées de plantes de garrigue. Tout le talent des vignerons du cru est de retranscrire ces paysages et odeurs dans les verres !

La Clape produit des vins rouges à 80%, avec du grenache, mourvèdre, syrah et des cépages complémentaires : carignan, cinsault. L’assemblage donne des rouges de caractère, corsés et fins – où le côté solaire est sculpté par le vent marin – qui savent se décliner avec la cuisine d’aujourd’hui.

Les vins blancs de la Clape ont une forte identité, basée sur le bourboulenc, connu également sous le nom de malvoisie. Ce cépage peu courant trouve ici son expression idéale. En assemblage avec grenache, clairette, picpoul, roussanne, marsanne, il donne des vins équilibrés qui racontent la terre en arômes floraux, et la mer en touches iodées. Poissons et coquillages voisins sont faits pour lui !

La Clape est un terroir recherché par les amateurs et compte ses valeurs sûres, depuis longtemps, que l’on retrouve sur les belles tables, dans la région et au-delà : château La Negly, château Mire l’Etang, château Ricardelle, château l’Hospitalet… Mais cette balade est aussi une merveilleuse occasion de découvrir l’appellation, qui compte 29 domaines et 3 coopératives. Elle abrite de très intéressants petits domaines familiaux, peu connus car ils vendent souvent en direct, proposant des vins pleins de personnalité à des rapports qualité-prix-plaisir de compétition.

Les deux-tiers des 33 vins présentés durant la balade sont à 10 € maximum. Coup de cœur pour le Tradition rouge du domaine Hortala 2016 (7 €), le joli rouge de copains, la Tête de cuvée, blanc 2017 du château de Vires (6 €), équilibrée et ronde, finissant sur une pointe iodée. Les millésimes remontent le temps et montrent un indiscutable potentiel de garde. Coup de cœur pour le Terres de Pierres 2010 (14 €) du château Moyau, fin et fondu, pour l’Epervier 2015 (15€) de Pech Redon, en bio, formidable concentré de garrigue.

www.la-clape.com/fr