Peguy Alday avec son fils et la maitresse de chai Meo Sakorne Series.
Peguy Alday avec son fils et la maitresse de chai Meo Sakorne Series.

En Béarn, loin des terroirs plus “prestigieux” du Sud-Ouest, le château de Cabidos produit sur neuf hectares un vin blanc qui fait l’objet d’une belle reconnaissance.

Lorsqu’ils deviennent propriétaires du château de Cabidos, dans le nord Béarn, au cœur de la vallée du Luy de Béarn, Robert et Peggy Alday recherchent avant tout un havre de paix familial et proche de la nature. Mais Isabelle de Nazelle, qui leur cède sa propriété, leur transmet en même temps la passion du vin qui l’anime et l’engagement qu’elle a mis depuis 1992 pour faire reconnaître la qualité des vins de Cabidos.
On est pourtant loin de la célèbre appellation Jurançon, à 40 minutes en voiture. Le vin qui est fait à Cabidos relève des vins de pays du Comté Tolosan et des vins de pays des Pyrénées-Atlantiques. Les 9 hectares de vigne comptent 7 hectares de petit manseng, 50 ares de chardonnay, 50 ares de sauvignon et 1 hectare de Syrah.

Venue de Thaïlande

Depuis cette année, la famille Alday a décidé de convertir l’exploitation en agriculture biologique, pour aller, par la suite, vers la biodynamie. Le couple s’est engagé sur cette voie avec la complicité de Méo Sakorn-Series, la directrice de Cabidos depuis 2007. Elle a associé son histoire inattendue à celle multiséculaire des vieilles pierres et des vieilles vignes de Cabidos. Originaire de Thaïlande et formée à l’agronomie, Méo Sakorn Series ne savait rien du vin, jusqu’à sa rencontre avec celui qui est devenu son mari, médecin français engagé auprès de Médecins Sans Frontières en Thaïlande. C’est avec lui qu’elle a découvert les vendanges à Pape Clément, lors de vacances en France. Aussi, lorsque le couple décide de venir s’installer dans l’hexagone, c’est vers des études de viti-œno, au lycée agro-viticole de Bordeaux-Blanquefort qu’elle se tourne. Elle en repart avec un BTS en poche. Il lui est utile pour aller installer pendant trois ans un vignoble en Thaïlande avant de revenir travailler à la cave de Génissac, en Gironde, puis se lancer en 2007 dans l’aventure de Cabidos.

Des vins distingués

Au fil des années, grâce à une attention permanente portée aux vignes et une veille incessante en période de vendange et de vinification, les vins du château de Cabidos, secs ou liquoreux ont su séduire de plus en plus de dégustateurs professionnels, qu’il s’agisse de la cuvée Gaston Phoebus sec, 100% petit manseng, de la version moelleuse du Gaston Phoebus, ou encore de l’Or de Cabidos, cuvée qui n’est réalisée que lorsque la générosité de la nature le permet. Lors du Decanter World Wine Awards 2018, L’Or de Cabidos 2011 a obtenu la note de 96/100.

En rouge, quelques milliers de bouteilles 100% syrah sont mises chaque année sur le marché. L’engagement de Méo Sakorn Series lui a valu, en 2017, de recevoir la médaille de Chevalier de l’Ordre national du mérite pour son savoir-faire. A noter que le château de Cabidos bénéficie aussi des conseils avisés de Mini Constant, Master of wine britannique.

Le lien avec la Villa Catarie, superbe maison d’hôte que la famille Alday possède depuis 2002 à Guétary, au Pays basque, s’est fait naturellement. Il ne fait aucun doute pour Peggy Alday, que la clientèle du lieu appréciera de découvrir Cabidos, ses vins et son histoire.

www.chateau-de-cabidos.com