Parmi les huit propriétés de « Pomerol Séduction », association ayant vu le jour en 2007, le château La Conseillante, propriété de Pomerol voisine de Pétrus et Cheval Blanc, a décidé, pour la première fois, de venir faire découvrir ses vins aux nombreux amateurs de Bordeaux Tasting. Marielle Cazaux, nouvelle directrice générale (ayant succédé à Jean-Michel Laporte en juillet 2015), nous dévoile les futurs projets de la propriété.

Marielle Cazaux (photo ci-dessous) sert les amateurs venus découvrir le terroir de Pomerol à Bordeaux Tasting, tout sourire. « Les gens qui viennent à Bordeaux Tasting sont déjà très intéressés par le vin en général. C’est l’occasion de leur faire découvrir La Conseillante, qui par son positionnement prix (entre 90 et 100 € le 2011) n’est pas forcément facile à déguster régulièrement. Après c’est une notion de plaisir, si les gens aiment aujourd’hui, alors ils auront peut être envie pour un prochain Noël de s’offrir une bouteille… » Iris, violette, truffe noire après quelques années, le style de ce grand Pomerol est éternel. Preuve en est avec le magnum de 2005 servi aujourd’hui à 12h et à 16h, surprise des Pomerols. « Une façon intéressante de montrer aux gens les vins de Pomerol dix ans plus tard, dans un format festif », explique la directrice. N’attendez-pas, précipitez-vous c’est maintenant !

Réduction de 90 % des intrants chimiques dans les vignes

« La Conseillante appartient à la même famille d’héritiers depuis 1871. La famille Nicolas a décidé de me faire confiance pour faire évoluer ce grand terroir de Pomerol vers plus de précision dans les vignes. Il y aura toujours une forme de continuité pour ce grand terroir d’argile, sur lequel les cabernet francs et les merlots s’expriment très bien. »

Diminuer de 90% les intrants chimiques reçus par les vignes chaque année, voici l’objectif affiché par Marielle Cazaux, ingénieur agronome et œnologue de formation et ancienne directrice technique de Petit-Village (également propriété de Pomerol). « A La Conseillante, des techniques de biodynamie sont déjà utilisées, comme des préparations à base de tisanes ou encore le respect du calendrier lunaire. Côté bio, nous sommes dans le système SME et nous obtiendrons la certification ISO 14001 en 2017. C’est une première étape ».
Une certification en agriculture biologique ? « Il faut voir comment nous réagirons à ces nouvelles pratiques culturales millésime après millésime. Nous gardons la possibilité de pouvoir traiter en cas d’accident climatique ou de problème, mais c’est juste une sécurité. »
Une sensibilisation de l’équipe technique de La Conseillante a été faite, « ils sont tous au courant des dangers des produits, et ils sont très réceptifs au changement. Ce qui est fondamental pour le mettre en place. Tout le monde doit se sentir concerné. »
Une démarche initiée, qui devra donc faire ses preuves dans le temps, dans les vignes et dans les vins, « pour être approuvée par la famille Nicolas », se doit d’ajouter Marielle Cazaux.

Une démarche partagée à Pomerol

A la table d’en face, les vins du château Beauregard, servis par Guillaume Fredoux, le responsable technique, sont certifiés AB depuis 2014. « Nous ne sommes pas dans un bio marketing, nous ne le mettons pas en avant particulièrement dans cette dégustation. Mais si les gens qui viennent déguster aujourd’hui nous posent la question, nous leur expliquerons bien sûr notre démarche, nous en sommes fiers. Mais nous ne souhaitons pas pour autant mettre en place de conversion AB à La Conseillante, ce n’est pas notre volonté, nous ne sommes pas prêts. »
Idem pour les vins du château Mazeyres, deux tables plus loin, qui a fait le choix de la biodynamie, en intégrant le groupe Biodyvin depuis cette année. « Bordeaux Tasting est une excellente occasion de pédagogie, les consommateurs sont très en demande de mieux comprendre la biodynamie, et sont de plus en plus sensibles à une agriculture biologique. Nous ne faisons pas de prosélytisme, mais les gens s’y intéressent vraiment, c’est un fait. », explique Jean-Michel Bernard (en photo ci-dessous au coté de Stéphany Lesaint), chef de culture du château Mazeyres.

Propriétés de Pomerol à déguster pendant les deux jours de Bordeaux Tasting : Beauregard, Clinet, La Conseillante, Gazin, Mazeyres, Rouget, Vieux Maillet, Clos du Clocher… Partageant la même idée des vins de Pomerol, et animés par la volonté d’en faire partager la connaissance, ces huit châteaux ont créé il y a huit ans l’association « Pomerol Séduction ».