La vente aux enchères d’une sélection de vins provenant de la cave de l’Elysée, qui s’est déroulée les 30 et 31 mai à Drouot, a dépassé toutes les estimations avec un produit vendu total de 718 800 €.

La vente aux enchères de 1200 bouteilles issues de la cave de la Présidence de la République, confiée à la Maison de Ventes Kapandji Morhange et qui s’est déroulée pendant deux jours à Drouot, a dépassé toutes les estimations, avec un total de ventes s’élevant à 718 800 € frais inclus – soit le double de ce qui était attendu.

Cette vente a suscité beaucoup de curiosité : la totalité des lots sélectionnés par Virginie Routis, chef sommelière du Palais de l’Elysée (environ 10% de la totalité des flacons de la cave), a ainsi attiré plusieurs centaines d’amateurs et collectionneurs. Les acquéreurs (qui beaucoup enchéri via Internet) sont originaires de France, mais aussi des Etats-Unis, de Chine, de Russie…

Parmi les plus belles enchères, signalons :

– 1 bouteille de Petrus, 1990, estimée 2 200/2 500 €, adjugée 7 625 € frais compris. (Lot n° 552)

– 6 bouteilles de Montrachet, grand cru, Louis Jadot, 1999, estimées 180/220 €, adjugées 2 500 €, multipliant leur estimation par 9. (Lot n° 290)

– 3 Bouteilles de La Romanée, Château de Vosne Romanée, Bouchard P&F, estimées 1 200/1 500 €, adjugées 2 875 € frais compris. (Lot n° 63)

– 2 bouteilles de Château Latour, 1er Grand Cru Classé, Pauillac, 1982, estimées 2 000/2 200 €, adjugées 4 625 € frais compris. (Lot n° 158)