L’heure des bulles arrive et on a hâte de cette joie dans le verre, déclinée avec un souci constant de qualité par le Champagne et ses acolytes effervescents. Chaque région de France découvre ou redécouvre ses talents pétillants, pour le plus grand bonheur du consommateur. Tchin tchin ! A tout seigneur tout honneur
Le Champagne reste le leader du marché et de l’image des bulles, qu’il soit brut ou demi-sec, millésimé ou non, issu d’un des très prestigieux clos de Champagne… Sa méthode de fabrication anciennement appelée “méthode champenoise”, aujourd’hui dite “méthode traditionnelle” sert de référence à ses concurrents à travers le monde. Dans cette méthode, la formation des bulles est issue d’une seconde fermentation en bouteille, après l’ajout d’une liqueur de tirage ( à ne pas confondre avec la liqueur de dosage ou d’expédition, ajoutée après l’élevage et juste avant la mise en bouteille définitive). L’élevage sur lies, en fûts de chêne ou non, garantit la richesse d’un vin qui grandit nourri, car les lies nourrissent le vin. Impossible de ne pas parler de Champagne dans un éloge fait aux bulles. Etes-vous plutôt Pinot ou plutôt Chardonnay : Blanc de Noirs ou Blancs de Blancs ? C’est la question qu’il faut vous poser pour commencer avant d’explorer tous les visages du Champagne, des valeurs sûres aux coffrets luxueux des grandes maisons sans oublier la richesse de personnalités des Champagnes de Vignerons. On peut faire tout un repas au Champagne ; dans ce cas, les belles maisons vous recommandent de compter un magnum (1, 5 l, soit une dizaine de flûtes) pour un repas à deux… On optera pour une sieste lascive ou une promenade au grand air en sortant de table (et on ne prendra pas tout de suite le volant).

La grande famille des Crémants :
Le mode de fabrication des Crémants reste le plus proche de celui du Champagne, mêlant le recours à la méthode dite traditionnelle et des élevages plus longs que pour la plupart des autres mousseux. Principalement issu de Pinot Noir et de Chardonnay, comme le Champagne, le Crémant de Bourgogne est donc celui qui s’en approche au plus près… Mais il serait dommage de venir aux Crémants pour trouver un substitut aux bulles champenoises et l’expression bourguignonne des cépages et de l’élevage font du Crémant de Bourgogne un cousin bien distinct du Champagne !
C’est à travers l’originalité de leurs cépages que les Crémants déclinent en bulles la personnalité de leur région d’origine. Le Crémant d’Alsace, leader des ventes d’effervescent en France derrière le Champagne avec 30 millions de bouteilles vendues en 2008 (soit près de la moitié des ventes de Crémants), est par exemple produit essentiellement à base de pinot blanc, même si d’autres cépages peuvent être utilisés. Fruité, il est particulièrement à l’aise à l’apéritif et sur les fruits de mer. Les Crémants de Loire restent attachés à la partie du vignoble ligérien (Anjou, Saumur et Touraine) marquée par l’encépagement en chenin et chardonnay et utilise ces cépages, ainsi que l’arbois, à titre principal ; outre l’appellation Crémant de Loire, la famille des effervescents ligériens est riche d’appellations à découvrir, comme l’Anjou Fines Bulles ou le Saumur Brut. Pour un Crémant à base de sauvignon, on pourra partir à Bordeaux, où il partage l’affiche effervescente avec, notamment, le sémillon et la muscadelle.

Blanquette et Clairette :
Les régions à Blanquette (Limoux, dans l’Aude) et à Clairette ( Die, dans la Drôme) ont également leur Crémant, élaboré par méthode traditionnelle, sur des assemblages plus complexes que pour la Blanquette de Limoux (cépage mauzac 90 % contre 70 % en Crémant) et la Clairette de Die (cépage muscat petit grain 75 % et clairette, donc).
A ces dernières, le vigneron peut appliquer la méthode ancestrale : la fermentation est naturelle, sans adjonction de liqueur, elle est régulée par le froid et laisse au vin une partie de ses sucres. La Blanquette de Limoux Méthode Ancestrale est un monocépage, seul le mauzac est utilisé. Pour la blanquette brute, on peut lui ajouter chardonnay et chenin dans un limite de 10 %. Les Blanquette Méthode Ancestrale et Clairette de Die sont des vins demi-secs qui dépassent rarement 8° d’alcool : cette douce composition fait d’elles les compagnes idéales des desserts.

Bollicine & Espumosos
Les effervescents espagnols et italiens sont très en vogue. Peut-être l’occasion de découvrir les Cava espagnols et Prosecco italiens, notamment dans leur expression brute, ou l’Asti Spumante, pour une expression plus douce.
Mon coup de cœur ? Si vous avez l’occasion d’y faire un tour (et voici un excellent prétexte !), rendez-vous dans la magnifique région du Trento (en français, Trentin), en Italie, où les paysages confinent au sublime au pied des Alpes. Fascinant creuset culturel d’une Italie à l’accent germanique, autrichienne jusqu’en 1919, cette terre de vins recèle des merveilles, notamment en blanc, par exception dans une nation du vin surtout connue pour ses vins rouge (et quels vins rouges !… mais nous en reparlerons). Les effervescents du Trentin, brut en méthode traditionnelle ou doux en méthode Charmat, allient fraîcheur et charme exubérant. Incontournables : la Cantina Ferrari et la coopérative Cavit.

Cet article ne prétend par dresser une liste exhaustive des membres de la famille des vins effervescents : Faites-nous part de vos propres coups de coeur en commentaire !