(photo : P. Martinez)
(photo : P. Martinez)

Champagne Tasting est évidemment une opportunité en or pour la cinquantaine de producteurs présents de faire découvrir – et surtout déguster ! – leurs nouveautés. Parmi elles, voici deux belles rencontres faites au gré de nos déambulations.

Le 100 % pinot noir d’Edouard Brun

Il aura fallu quatre ans à la célèbre maison de Aÿ – fondée en 1898 et dirigée aujourd’hui encore par les descendants de Edmond Lefevre, associé historique – pour produire son premier 100 % pinot noir. Un blanc de noirs extra brut comme une déclaration d’amour à ces pinots noirs qui ont toujours eu la préférence de la maison marnaise. Ceux composant cette nouvelle cuvée sont vieillis en fûts de chêne pour des arômes de miel et d’épices mais pas de boisé. Un extra-brut à 3g/l sans fermentation malolactique qui bénéficie ainsi d’une belle fraîcheur, tout en puissance maîtrisée. « On a voulu faire quelque chose de festif » explique la maison. Visiblement, chez Edouard Brun, quand on veut on peut ! Extra-brut – Blanc de noirs – BSA – 75€

Millésimé 2012 chez Champagne Gardet

Pour le plus grand plaisir des amateurs de champagne, Champagne Gardet sort un millésimé 2012… sens dessus dessous ! L’assemblage de cette nouvelle cuvée est en effet composé d’un tiers de chardonnay pour deux tiers de pinot noir, soit l’inverse exacte de leur cuvée anniversaire 120 ans. Plus qu’un simple clin d’œil, cet assemblage plus audacieux donne à ce millésime 2012 une belle fraîcheur minérale. Ses créateurs l’ont voulu dans la « tendance » des extra-bruts avec 4g/l et ont fait le choix d’une fermentation malolactique bloquée pour lui offrir un beau potentiel de garde. Extra-brut – Millésime 2012 – 29,20€