Aujourd’hui, 1200 flacons du Château Maris traverseront l’Atlantique dans Grain de Sail, un voilier cargo à destination des Etats-Unis, toujours plus friands de vins bio. Un mode de transport qui aurait le vent en poupe ?

La voile pour décarboner l’export

Créé par les frères Barreau, Grain de Sail est le premier voilier cargo moderne français à prendre le large chargé de denrées artisanales. Opérationnel depuis novembre 2020, l’aventure de ce voilier commence en 2010 à Morlaix. Objectif, décarboner le transport maritime transatlantique. Un nouveau mode de transport de marchandises plus écologique et rejetant 17 fois moins de CO2 qu’un porte conteneur classique (source ADEME).

Le voilier exportera 2 fois par an 10000 vins français certifiés AB vers les Etats-Unis et importera en retour 50 tonnes de café et 300 tonnes de tablettes de chocolat d’Amérique Latine. Il quittera Saint-Malo pour Port Elizabeth dans le New Jersey.

L’impact environnemental du transport

Conventionnel, raisonné ou encore agriculture biologique, c’est très souvent le mode de culture à la vigne qui occupe le débat de l’écologie dans la filière vin. Mais qu’en est-il des autres postes de dépenses énergétiques ?

Le CIVB étudie depuis 2007 les principaux postes émetteurs de carbone dans son vignoble. Entre 2007 et 2012, les 3 premiers sont les matériaux utilisés (verre, carton), le transport et enfin les énergies (énergie, carburant). En 2020, ils représentent 76 % de l’empreinte carbone totale du vignoble.

Le transport représentait à lui seul 172000 tonnes équivalent CO2 (Teq CO2) en 2012, en augmentation par rapport à 2007. On comprend donc mieux pourquoi la voile s’avère être un choix judicieux.

Château Maris, un exemple à suivre

Utile pour la planète mais il ne faudrait pas que le mode de transport vienne juste “verdir” l’image d’un domaine. C’est pourquoi Grain de Sail ne sélectionne que des propriétés en bio, comme le château Maris mais aussi d’autres comme Achillée en Alsace ou encore le domaine des Maravilhas dans le Gard.

Niché à Félines Minervois dans le Languedoc, Château Maris est un pionnier de la biodynamie , certifié AB depuis 2002 puis Biodyvin en 2004 et Demeter en 2008. Robert Eden, copropriétaire, est très engagé dans une démarche respectueuse de l’environnement. Il a ainsi construit le premier chai en chanvre qui ne rejette aucun CO2, et il est l’un des tout premiers à obtenir la certification BCorporationn®, promouvant les organisations qui transforment leur commerce en une force bénéfique et vertueuse (responsabilité sociétale). Un exemple à suivre…