Le château Pavie vient de révéler l’habillage exclusive de son millésime 2012. L’année qui a vu la propriété de Gérard Perse entrer dans le cercle prisé des 1ers Grands Crus Classés “A” de Saint-Emilion…

Après Angélus et ses dorures, c’est au tour de l’autre grand promu du dernier classement de Saint-Emilion, Château Pavie, de s’offrir un relooking exceptionnel pour le millésime 2012.

Afin de donner tout le relief qui s’impose à cette année symbolique, qui a vu entrer la propriété de Gérard Perse – tout comme celle d’Hubert de Boüard – aux côtés de Cheval Blanc et Ausone dans le cercle prisé des 1ers Grands Crus Classés “A” de Saint-Emilion, Pavie 2012 renoue avec l’étiquette noire et argent qu’arborait le château Pavie Decesse dans les années 1960 (clin d’œil au passé commun des deux propriétés). Habillant la bouteille à la forme spécifique voulue par Chantal et Gérard Perse en 2000, le “noir vise à exprimer “la profondeur et la complexité des vins du château Pavie”, tandis que l’argent “en symbolise l’éclat et la finesse”.

Le sens du détail va jusqu’à la capsule courte, bicolore, millésimée sur sa tête qui vient couronner le flacon, ainsi que le décor type monogramme reprenant discrètement la mention “A”, sur la jupe.

A noter que quelques magnums de Pavie 2012 en série limité bénéficieront d’un packaging ultra-luxueux : coffrets bois avec poignée cuir et glissière en gomme rouge sérigraphiée, avec une alvéole noire reprenant la forme d’un A pour recevoir le flacon paré de sa nouvelle étiquette.

A noter qu’au moment des Primeurs, la bouteille de Pavie 2012 était annoncée à plus de 200 € HT. Mais ça, c’était sans la nouvelle étiquette…