Avec l’essor grandissant du cocktail, le “finish cask” s’impose doucement mais sûrement dans l’univers du cognac. La maison François Voyer s’y colle, avec aux manettes son maître de chai Pierre Vaudon.

“Ces derniers mois ont eu l’avantage de nous donner du temps pour concrétiser des projets maturés depuis longtemps. Aujourd’hui, nous sommes heureux de partager avec vous le lancement du premier opus d’une série appelée François Voyer – Cask Experience”, explique le directeur des ventes Morgan Moutet. Le choix du lot s’est opéré sur une Grande Champagne, le premier cru en cognac, de 8 ans d’âge, il titre à 43,1° et il a subi un deuxième vieillissement en fûts de chêne américain pour un “toastage de type bourbon”, pour reprendre l’expression de la maison François Voyer.

Cette série limitée tend à mettre en valeur la qualité des eaux-de-vie et le talent de l’assembleur. Avec sa couleur d’un ocre intense, le nez présente des notes épicées de noix de coco et de vanille. Regardant vers certains rhums, ce finish cask délivre une attaque franche, épicée pour une longueur en bouche sur des notes florales et de miel.

A l’approche de l’hiver et des basses températures, ce cognac est le bienvenu en le suggérant sur glaces à l’apéritif, sur un porc au caramel ou enfin sur un dessert comme une tarte tatin. La maison François Voyer basée à Verrières en Charente distille depuis les années 1870. En 2017 la maison a été reprise par l’œnologue et maître de chai Pierre Vaudon pour des signatures sur-mesure.

Prix indicatif 65 € TTC.