La grande vente aux enchères caritative des vins de Bordeaux a permis d’offrir un chèque de 69 500 euros à deux centres hospitaliers du Bordelais.

“La mobilisation a dépassé nos espérances”, s’est félicité Bernard Farges, président de l’interprofession des vins de Bordeaux. Organisée en ligne du 15 au 21 juin dernier, la vente aux enchères caritative des vins de Bordeaux a permis de récolter 69 500 euros, une somme reversée au profit du personnel soignant de deux centres hospitaliers en première ligne face au Covid-19 : le CHU de Bordeaux et le centre hospitalier de Libourne.

La somme servira à améliorer les conditions de travail du personnel de ces deux hôpitaux. Imaginée en avril dernier par la filière des vins de Bordeaux, la vente aux enchères a été annoncée en même temps qu’était confirmée l’annulation de Bordeaux Fête le Vin, grande manifestation populaire normalement prévue en juin. Cette vaste opération caritative, baptisée “Les vins de Bordeaux disent merci aux soignants”, a été mise en place en quelques semaines, a rappelé Bernard Farges.

L’objectif était de proposer au moins 150 lots. Plus de 600 lots ont été offerts par les vignerons, domaines et professionnels du vin. Le chèque de 69 500 euros a symboliquement été remis ce jeudi 9 juillet aux deux directeurs des centres hospitaliers. “Au-delà de nos deux établissements, ce sont tous les hospitaliers de Bordeaux qui sont reconnaissants, a déclaré Christian Soubie, directeur général de l’hôpital de Libourne. Mais n’oubliez pas : le Covid est encore parmi nous. Prenez-soin de vous et protégez-vous.”