Les deux événements étaient associés à Strasbourg. Prévus à la mi-juin ils sont reportés en 2021 et le salon alsacien aura lieu ensuite les années impaires.

Les 15 et 16 juin prochains la sommellerie française et le vignoble alsacien se préparaient à vivre ensemble un temps fort. L’Association des sommeliers d’Alsace devait alors profiter de l’organisation du 4e salon Millésimes Alsace pour réunir notamment les plus jeunes de ses adhérents. Et tout le monde avait rendez-vous à Strasbourg où le Conseil interprofessionnel des vins d’Alsace avait choisi de s’installer après trois éditions organisées à Colmar.

“Nous avions présenté les détails de la Fête de la sommellerie lors de la réunion du conseil d’administration organisé à Tours mi-février et l’appel à inscription aurait dû être lancé à la mi-avril”, explique Serge Dubs, président de l’Association des sommeliers d’Alsace. L’épidémie de Covid-19 n’avait pas pris encore la dimension qu’on lui connaît depuis quelques semaines.
“Aujourd’hui, il n’est plus possible de maintenir un tel événement et nous avons décidé du report pur et simple, mais nos amis sommeliers de toute la France seront attendus en Alsace en 2021.” D’ici-là, les quelques membres de l’association régionale victimes, sans trop de gravité heureusement, du virus auront fini de se remettre et l’ASA aura repris ses activités. “Notre assemblée générale prévue fin mai sera sans doute reportée aussi tout comme c’est le cas du Trophée Haeberlin, un concours par équipe avec un cuisinier, un maître d’hôtel et un sommelier qui devait se tenir à Mulhouse mi-juin également.”

Un salon plus ambitieux

Du côté du CIVA, la déception est réelle. D’autant plus que l’installation de l’événement dans la capitale régionale s’accompagnait de l’affirmation d’une nouvelle ambition de ce salon destiné à présenter ce que l’Alsace viticole a de meilleur. “Nous avions prévu d’accueillir plus d’exposants et de quasiment doubler le nombre d’invités. D’autres idées avaient mûri et le mardi, au lendemain du salon, nous ne serions pas partis dans le vignoble mais c’est la ville elle-même, au travers de lieux insolites ou bien en liens avec le vin qui auraient constitué les étapes de circuits thématiques de découverte.”
La situation dramatique vécue par la région alsacienne depuis plusieurs semaines a donc conduit à cette annulation. “Les participants étrangers commençaient à annuler leur déplacement. Et puis on imagine que les professionnels du vin et de la restauration auront autre chose à faire en juin que venir présenter des vins ou les déguster. Après une aussi longue d’arrêt de toute activité, il valait mieux les libérer et donc nous avons décidé de reporter Millésimes Alsace en 2021. Comme nous resterons une manifestation biennale, le salon se déroulera les années impaires à partir de là.”