(photo M. Boudot)
(photo M. Boudot)

Pascal Piégay s’est éteint le 16 janvier, à l’âge de 57 ans, laissant derrière lui son fils Amaury, et sa compagne, Laëtitia Garand, qui l’accompagnait au domaine baptisé domaine Amaury en l’honneur de son fils, aujourd’hui sommelier aux Châteaux Emker.

C’est lui qui reprendra les rênes du domaine, situé en appellation Brouilly dans le Beaujolais, et également producteur de cuvées en Beaujolais-Villages (et Beaujolais-Villages nouveau) et Coteaux Bourguignons.

A la tête du consortium des Châteaux Emker (regroupant plusieurs domaines, dont Amaury, mais aussi le domaine de Rothschild, le domaine de Château Paradis en AOP Côtes de Provence, le domaine d’Azenay en Bourgogne et Mâcon-Villages, le domaine de La Fayette en Brouilly et le domaine de Saint-Bénézet en Costières de Nîmes), Pascal Piégay était un amoureux des terroirs et des terroirs beaujolais en particulier.

Passionné du vin depuis son adolescence, il n’a cessé de les travailler et les mettre en valeur, présentant ses cuvées lors de chaque édition de Lyon Tasting. Il s’est également formé sur les spécificités de la vinification bourguignonne afin d’élargir son panel de savoirs et de savoir-faire.

Son engagement et son investissement ont été récompensés par une médaille d’or pour le Brouilly du domaine Amaury au concours de Mâcon, puis à celui de Lyon, ou encore Miami et Hong-Kong, mais aussi l’or au concours des vignerons indépendants pour sa cuvée rosé « Princesse Sarah » du Château Paradis et de nombreuses médailles pour ce même domaine sur les cuvées blanc et rosé « Ryan- Charles ».

Ces distinctions lui permettaient non de flatter son ego mais de continuellement se remettre en question, et ainsi améliorer la qualité des vins produits.

Terre de Vins présente ses sincères condoléances et ses plus chaleureuses pensées à sa famille.