La prochaine Saint-Vincent Tournante se déroulera à Corpeau, Puligny-Montrachet et Blagny (Côte d’Or) les 29 et 30 janvier 2022. Si le programme reste à peaufiner, on sait déjà que de très belles cuvées attendent les visiteurs.

C’est la grande fête des vignerons de Bourgogne, qui réchauffe les amateurs de pinot noir et de chardonnay chaque hiver depuis 1938. La Saint-Vincent tournante aura bien lieu les samedi 29 et dimanche 30 janvier 2022, à Corpeau, Puligny-Montrachet et Blagny. L’événement, d’abord prévu pour janvier 2021, avait été reporté d’un an à cause du contexte sanitaire.

Un kit de dégustation à 20€

Défilé, messe, concerts et fanfares animeront ces villages de la Côte de Beaune. Avec, au cœur des festivités, les très attendues cuvées de la Saint-Vincent : des vins issus de raisins provenant de différents vignerons des villages organisateurs. Elles seront cette fois au nombre de huit (sept blancs et un rouge). Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les 63 donateurs ont joué le jeu : de grands terroirs sont représentés, avec notamment des 1er crus, chose rare pour une Saint-Vincent.

Pour déguster, il faudra se munir d’un kit de dégustation de la Saint-Vincent Tournante, à réserver dès aujourd’hui en ligne, au tarif de 20€. Celui-ci comprend un verre, un porte-verre, une bouteille d’eau et six tickets de dégustation (pour six échantillons de 4 cl). Les cinq premiers tickets correspondent aux cinq premières cuvées, et le sixième donne droit à l’une des trois dernières seulement, d’où leur nom de « cuvées mystère ». Le tout à déguster dans les différents stands, répartis dans les trois villages.


Les cuvées :

Bourgogne Côte d’Or 2018, rouge

Vinifié par Jean-Charles Fagot (Domaine Jean-Charles Fagot). L’exception rouge de cette Saint-Vincent. Un nez dense, explosif, sur le cassis et la mûre, laisse place à une texture plutôt charpentée, et à des tanins généreux mais polis. On distingue quelques notes poivrées. Un vin droit et accessible, qu’on verrait bien sur une côte de bœuf.

Bourgogne Côte d’Or 2018, blanc

Vinifié par Jean-Charles Fagot (domaine Jean-Charles Fagot). Le nez, intense, laisse s’échapper des notes d’agrumes et de beurre. La trame offre une grande fraîcheur, et s’articule autour de la pomme, des fleurs blanches et des herbes aromatiques. La finale est tendue, et prolonge le plaisir avec des nuances citronnées.


Puligny-Montrachet 2017

Vinifié par Pierre Vincent (domaine Leflaive). C’est l’avantage du report de l’événement : les vins ont vieilli un an de plus, et on dégustera à la Saint-Vincent 2022 de très beaux 2017, comme ce Puligny village qui se distingue par sa profondeur et son élégance. Gras et tension trouvent l’équilibre parfait, et portent des arômes mellifères, floraux et poivrés. Superbe.

Puligny-Montrachet 2018

Vinifié par Pierre Vincent (domaine Leflaive). Un très beau chardonnay, complexe, long, et déjà ouvert aujourd’hui. Citron et bergamote se partagent la vedette, avec des nuances toastées. Une belle salinité étire la finale.


Puligny-Montrachet 1er cru 2018

Vinifié par Laurent Martelet (domaine Comtesse de Chérisey). Délicate, suave, enrobée : cette texture est  d’une rare élégance. Fruits du vergers et citron distillent leurs saveurs, tout en finesse, sans démonstration de force. Un vin de gastronomie, qu’on aimerait aussi goûter dans quelques années.

Puligny-Montrachet 1er cru 2017 (bouteille mystère)

Vinifié par Pierre Vincent (domaine Leflaive) Au nez, noisette et amande grillées sont très engageantes, et révèlent un vin profond. Le bouche est ample, mûre, mais aussi tendue et saline. On retrouve la mirabelle et le poivre blanc. Quel équilibre !

Puligny-Montrachet 1er cru Les Folatières 2018 (bouteille mystère)

Vinifié par Laurent Martelet (domaine Comtesse de Chérisey). La profondeur des grands blancs de Bourgogne séduit d’emblée : la matière est ample, mûre, et on distingue un important potentiel de vieillissement. Pas encore à son apogée, l’aromatique a déjà beaucoup à dire : fleur d’acacia et amande s’expriment, le tout porté par un touché crayeux rafraîchissant.

Puligny-Montrachet Terroirs de Blagny 1er cru, 2018 (bouteille mystère)

Vinifié par Laurent Martelet (domaine Comtesse de Chérisey). Une robe or pâle et de subtiles notes miellées et épicées laissent place à un blanc très mûr en bouche, sur un registre solaire. Une jolie salinité adoucit ce caractère.