La sixième édition de Bordeaux Tasting a fermé ses portes hier soir, avec de nouveau une très belle affluence autour du Palais de la Bourse de Bordeaux. Voici quelques indiscrétions glanées dans les allées…

Première sortie de la Dame de Boüard

Coralie de Boüard a profité de ce Bordeaux Tasting 2017 pour présenter, en plus de La Fleur de Boüard (Lalande-de-Pomerol), la toute première cuvée de sa nouvelle propriété située à Montagne-Saint-Emilion, le château Clos de Boüard. En l’occurrence, le second vin de ce domaine de 30 hectares : La Dame de Boüard 2016. Porté par un très beau fruit, deux mots s’imposent à la dégustation : plaisir immédiat.

Fonplégade, c’est du béton

Le millésime 2017 du château Fonplégade, grand cru classé de Saint-Emilion, bénéficiera des derniers investissements en date de cette très belle propriété appartenant à la famille Adams : en l’occurrence, quatre nouvelles cuves bétons tronconiques, de 60 hectolitres, adaptées au parcellaire, signées des bourguignons de Nomblot. Celles-ci viennent s’ajouter aux 8 cuves bois existantes. « L’idée de continuer à gagner en précision, souligne Eloi Jacob, le directeur technique du domaine. Le béton garde beaucoup plus le fruit. Et ces cuves vont nous permettre de jongler entre nos différentes parcelles ».

Grand Pontet : une nouvelle étiquette pour le 2015

Propriétaire du château Grand Pontet à Saint-Emilion, la famille Pourquet-Bécot a profité de l’excellence du millésime 2015 pour rhabiller l’étiquette de son grand cru classé de 14 hectares ancré à quelques pas de l’église du village. Désormais, le flacon s’affiche avec un visuel plus aéré, toujours dans un esprit saint-emilionnais mais avec une pointe de modernisme en plus dans le graphisme. Autre évolution, le nom de la famille est désormais inscrit juste en dessous du millésime. « Ce 2015 méritait une nouvelle étiquette », souligne Marie Pourquet. Bien vu, car de fait, le 2016, autre millésime star à Bordeaux, en bénéficiera ici.