Photo: millesime-bio.com
Photo: millesime-bio.com

Du 28 février au 2 mars prochains, le salon Millésime Bio s’attend à une baisse limitée de sa fréquentation pour son grand rendez-vous international des vins bio à Montpellier.

La fête commencera dès dimanche 27 février au Mas de Saporta avec 150 vignerons présents.

Puis de lundi à mercredi, ce sera Millésime Bio, le grand rendez-vous international des vins bio : 1450 exposants (en progression constante avec 400 nouveaux et il a fallu refuser du monde, comme tous les ans) venus de 20 pays, répartis entre des stands égalitaires sur 26 000 m², 4 halls, un hall de dégustation libre et une salle de master classes. Une application a été développée pour faciliter le parcours des visiteurs (pour la télécharger cliquer ici). Pour améliorer encore le respect des gestes barrières, le digital est de mise : les exposants disposeront d’un outil de scan badge pour récupérer les coordonnées de leur interlocuteur sans échange de cartes de visites.

Nicolas Richarme, Président de SudVinBio, et Olivier Goué, Directeur Adjoint SudVinBio et Chef de projet Millésime Bio, précisent que les pré-inscriptions de visiteurs se font dans la tendance d’un léger recul de la fréquentation de l’ordre de 10 % mais avec beaucoup de mouvement de préparation du salon pour les exposants comme les visiteurs en ce qui concerne la prise de rendez-vous, “on s’attend à une édition très active!” résume Nicolas Richarme lors d’une conférence de presse donnée à J-11.

20 % des exposants viennent de l’étranger (Afrique du Sud, Argentine, mais aussi Hongrie, Roumanie, Slovénie…) et tous les vignobles français sont représentés. “Millésime Bio sera ainsi la visite de 40 % de l’offre française de vins bio” précise Olivier Goué.

Le vignoble bio compte en France 137 000 hectares en 2020, dont 51 101 (37 % du total national en surface et plus de 50 % en volumes produits) en région Occitanie, première région de production de vins bio et berceau historique du salon depuis 29 édition.