Saint-Émilion Grand Cru acquis en 2013 par l’homme d’affaires russe Andreï Filatov, le château La Grâce Dieu des Prieurs dévoile son premier vin blanc. Une production en édition limitée et exclusivement en magnum, qui sera uniquement destiné à des ventes aux enchères caritatives internationales.

Depuis son rachat par Andreï Filatov, homme d’affaires russe passionné d’art et Président de la Fédération russe d’échecs, le château La Grâce Dieu des Prieurs, sous la houlette de son directeur Laurent Prosperi, ne dissimule pas ses grandes ambitions. Nous vous en avions déjà parlé il y a trois ans. Depuis, les vins ont continué de gagner en précision, les bouteilles ont conservé leur habillage peu conformiste arborant des œuvres de grands peintres russes (M. Filatov est également mécène et à la tête de la Fondation Art Russe), et le chai signé Jean Nouvel continue d’attirer la curiosité des voyageurs montant vers Saint-Émilion.

Aujourd’hui, La Grâce Dieu des Prieurs dévoile son premier vin blanc, baptisé « Elena » en l’honneur de la femme de son propriétaire Andreï Filatov, Elena Filatov. Produite à partir d’un hectare de chardonnay planté dans l’aire d’appellation Saint-Émilion, cette cuvée est vinifiée en barriques de chêne neuf de la tonnellerie Radoux ; l’élevage dure environ 12 mois. Le millésime présenté est le 2019.

Détail important : « Elena » ne sera disponible qu’en magnum, fabriqués à la main à partir de verre transparent et dépoli à la verrerie Waltersperger, labellisée « Entreprise du Patrimoine Vivant ». Chaque flacon est orné de motifs floraux, peints individuellement par un artiste. Ces magnums, précise un communiqué de la propriété, seront exclusivement mis en vente dans le cadre d’enchères caritatives, dans les régions du monde où le vin est présent. L’intégralité des fonds récoltés sera reversée à des fondations caritatives qui soutiennent des enfants atteints de maladies graves. L’idée de ce projet caritatif revient à l’épouse de l’entrepreneur, Elena Filatov.