Le terroir de Vacqueyras vient de faire l’objet d’une étude géologique approfondie. Sa présentation récente apporte un éclairage nouveau sur les vins de l’appellation et permet de mieux comprendre leur diversité de styles.

Vacqueyras est l’un des crus des Côtes-du-Rhône les plus attachants. Cela tient évidemment à la beauté du site. Du haut de la vaste terrasse de cailloutis, le panorama est splendide sur le village et les Dentelles de Montmirail. Ces montagnes ciselées témoignent de l’histoire géologique mouvementée de la région et symbolisent à elles seules les vins qui naissent à leurs pieds. C’est pour aller plus en avant dans la connaissance de ces terroirs façonnés au cours des millénaires que le syndicat de l’AOC Vacqueyras a mandaté en juillet 2013 Georges Truc, célèbre géologue, afin qu’il réalise une étude approfondie des sols. Un an après, les conclusions viennent d’être rendues publiques.

Des profils de sols très diversifiés

Les argiles ! Voilà la trouvaille essentielle faite par Georges Truc. C’est en effet le dénominateur commun à de nombreux terroirs de l’appellation. Leur présence dans le sous-sol permet un stockage des éléments nutritifs indispensables à la vigne (potassium, magnésium, zinc etc.) et une accumulation d’eau. Sa restitution progressive aux vignes pendant la saison sèche permet d’obtenir une fraîcheur appréciable dans les vins. Point crucial puisque la température dépasse ici régulièrement les 40 degrés l’été. Mais ce sont aussi de nombreux micro-terroirs qui ont été mis à jour. A commencer par la “terrasse des garrigues”, grande surface plane d’où sont originaires la majorité des vins de l’appellation. Les galets de surface y sont tantôt profonds et favorables au grenache et à la syrah, tantôt juste affleurants et adaptés aux cépages blancs et au mourvèdre. Des milieux bien différents de ceux, sableux et calcaires, qui vont se retrouver à l’opposé, entre le village et les Dentelles.

Un terroir de vins rouges élégants et frais

Les vins de Vacqueyras, à 95 % rouges, sont l’expression d’une symbiose parfaite entre ce terroir très complexe et les cépages qui y sont cultivés (grenache, syrah, mourvèdre et cinsault). La concentration des vins fait écho à une vraie finesse soulignée par de beaux amers. Ceci assure une grande buvabilité, loin des images d’Epinal souvent associées à de nombreux vins de la région. Ces caractéristiques s’expriment toutefois dans une mosaïque de styles complémentaires en fonction du sol et du sous-sol. Il serait alors réducteur d’évoquer la puissance des vins de la terrasse des garrigues ou la délicatesse de ceux des versants des montagnes… Charmeurs, les vins de Vacqueyras se découvrent pas à pas. Mettez la puissance et la salinité des vins d’Alain Ignace face à la matière fine et la fraîcheur épicée de ceux du domaine de Montvac pour vous convaincre de la diversité fabuleuse de ces vins de Dentelles !

Jean-Michel Brouard