Les vignobles Bonfils, propriétaires de 17 domaines et châteaux situés en Languedoc, Roussillon et dans le Bordelais, lancent en Chine la marque Château Saint-Pierre de Serjac, en partenariat avec le groupe australien Swan Wine Group.

“Saint-Pierre de Serjac Excellence, produit de France en AOP Minervois est un vin de réception à l’Élysée, élevé en fûts de chênes avec une capacité de garde jusqu’à 20 ans” raconte Laurent Bonfils, le PDG des vignobles Bonfils en direct du château Saint-Pierre de Serjac dans le Languedoc. Connecté avec lui depuis l’Australie pour cause de Covid-19, Monsieur Wei Li, le PDG de Swan Wine Group. Et à l’écoute en ligne sur WeChat (le puissant réseau social chinois), 840 commerciaux, distributeurs et journalistes répartis dans 12 villes chinoises. Pendant 1h30, les deux hommes leurs présentent la stratégie. “Nous collaborons avec Swan Wine Group et introduisons un de nos plus grands Châteaux en Chine – Château Saint-Pierre de Serjac – parce que Swan Wine Group a de nombreuses années d’expérience dans le fonctionnement des marques” explique Laurent Bonfils. L’objectif affiché : faire de Château Saint-Pierre de Serjac l’une des marques françaises les plus connues en Chine. Avec 8 cuvées positionnées sur 3 marchés différents pour répondre aux besoins des businessmen, comme lever le verre pour le plaisir ou porter un toast à l’occasion des événements importants.

Le storytelling déroulé aux distributeurs chinois a tout pour convaincre. Les éléments essentiels à la culture chinoise sont présentés : sixième génération de vignerons, œnotourisme, gastronomie, art de vivre à la française. Sans oublier la traçabilité, la formation et les roadshows. Commercialement, 540 000 bouteilles de la marque Château Saint-Pierre de Serjac seront expédiées en 2020 malgré la pandémie de Covid-19 et la baisse des exportations. A l’origine de cette coopération ? Une histoire de chemise. Celle que Laurent Bonfils prête spontanément à Monsieur Wei Li qui vient de tacher la sienne lors d’une réception au Château les Carrassasses, l’un de leurs domaines. Les vignobles Bonfils sont présents en Chine depuis 10 ans via un bureau à Shanghai où travaillent 4 collaborateurs. Mais pour Laurent Bonfils, à présent, “ce sont les partenariats qui mèneront le monde de demain”.