Cette année, dans la région du cognac, la pluie d’étoiles du célèbre guide rouge avait un parfum particulier. Pour la première fois dans l’histoire du Guide Michelin, une cérémonie de remise se déroulait hors de la Capitale. Et c’est à Cognac qu’ont été dévoilés les heureux élus de l’année 2022.

Heureusement, les départements de la Charente et de la Charente-Maritime ont tenu leur rang avec, tout d’abord, le Christopher Coutanceau qui conserve ses trois macarons. Pour la ville de La Rochelle et plus largement tout le territoire de l’AOC Cognac, c’est simplement magique. Dans cette Charente qui caresse l’océan, on retrouve aussi l’artiste-chef Nicolas Durif, fort de son étoile. Basé à La Jarrie, dans l’arrière-pays rochelais, le restaurant L’Hysope est devenu un grand classique. Plus au sud, dans le pays royannais, le chef de l’Aquarelle, Xavier Taffart, conserve son macaron qu’il avait obtenu pour la première fois en 2010. Lové plus précisément dans le village de Breuillet, ce fils d’ostréiculteur déborde de talent. En Charente, quatre établissements sont étoilés. Les honneurs pour Thierry Verrat et son restaurant La Ribaudière à Bourg-Charente qui garde son macaron. Voilà 24 années consécutives que le chef tient cette récompense, chapeau bas ! Toujours dans le pays de Cognac – qui laissa son nom à l’eau-de-vie -, les Chais Monnet et son chef Marc-Antoine Lepage récidivent. Dans son tout nouveau restaurant les Foudres, il avait obtenu le macaron en 2021. Le voici conforté dans cet établissement très luxueux. Cap sur Angoulême avec Les Sources de Fontbelle. Lui aussi, le chef Guillaume Veyssière avait reçu la première étoile en 2021 : il enchaîne, consacrant son art de sublimer les produits locaux. Dans la Charente limousine, le majestueux château du XVème siècle n’a pas fini d’attirer les épicuriens du monde entier. Le chef Mathieu Brudo, au piano du Moulin de la Tardoire, conserve sans souci son étoile : c’est une valeur sûre. Et puisque l’AOC cognac déborde sur une toute petite portion du territoire de la Dordogne, il convient de saluer un tout nouvel étoilé de ce magnifique département, le chef Pascal Lombard en son restaurant Le 1862. Il est situé aux Eyzies-de-Tayac, non loin de Sarlat. Qu’on se rassure, on y trouve bien du cognac à la carte, du Hine ou encore du Léopold Gourmel.