Pour passer le cap de la crise engendrée par le coronavirus, le restaurant L’Oustalet, à Gigondas, a décidé de se séparer d’une partie de sa cave, l’une des plus prisées de la région. L’opération a démarré aujourd’hui.

Ce matin, le restaurant L’Oustalet, à Gigondas (84), propriété de la famille Perrin (château de Beaucastel entre autres), une étoile au Michelin depuis 2019, a ouvert la vente en ligne d’une partie de sa célèbre cave au public. Laquelle compte 1800 références triées sur le volet. Pour y accéder, il faut tout simplement se créer un compte à l’adresse www.lacavedurestaurant.com.

Chaque jour, Jonathan Jacquart, le sommelier de l’établissement, propose une sélection. Parmi les pépites de ce 24 avril, la cuvée Silex 2015 du domaine Didier Daguenau (100 €), le blanc 2017 du domaine de Trévallon (70 €), le Saint-Joseph 2018 du domaine Combier (25 €) ou encore la cuvée Les Fripons de Gilles Berlioz (36 €).

Dans une courte vidéo, le sommelier explique les raisons de cette initiative : « Nous connaissons une période difficile qui va encore durer puisque les entreprises de l’hôtellerie et de la restauration ne pourront pas redémarrer leur activité avant la mi-juillet. Avec le chef Laurent Deconinck, nous avons décidé de réaliser cette vente pour dégager de la trésorerie. »

Pour réceptionner leur commande, les acquéreurs ont deux solutions. Laisser reposer leurs achats dans la cave de L’Oustalet, dans des conditions de garde idéales, avant une livraison ultérieure. Ou se faire expédier les vins à domicile : l’envoi est gratuit dans toute la France à partir de 12 bouteilles.
Une opération que l’on ne peut que saluer. Elle a en effet été imaginée pour préserver le futur du restaurant et sauvegarder les emplois. De son côté, Laurent Deconinck, qui vise une seconde étoile travaille à la future carte tout en cultivant le potager du restaurant. « Toutes nos équipes sont mobilisées pour redémarrer dès que nous en aurons l’occasion », indiquent les responsables dans un communiqué.