A l’appel de Laurent Fortin, Directeur-Général de Château Dauzac et consul Honoraire d’Ukraine en Nouvelle Aquitaine, des dizaines de propriétés à travers l’Hexagone ont décidé d’offrir des bouteilles qui sont mises aux enchères par Idealwine jusqu’au 15 avril. Les fonds collectés seront remis intégralement à l’association Ukraine-Amitié.

Le calendrier à lui seul permet de comprendre l’exploit que représente la mise en œuvre de cette vente caritative exceptionnelle en soutien au peuple ukrainien. Angélique de Lencquesaing, co-fondatrice d’Idealwine explique ainsi avoir « été contactée dès le 1er mars par Laurent Fortin, soit une semaine seulement après le début de la guerre en Ukraine, afin de pouvoir organiser une vente aux enchères. Les propriétés ont eu 15 jours pour faire parvenir leurs vins et nous avons pu lancer la vente un mois tout juste après les premières discussions ». De fait, depuis le 1er avril, les acheteurs du monde entier peuvent enchérir sur de très nombreux lots mis en ligne. Au total, un équivalent de 1300 bouteilles est proposé, avec de nombreux grands formats. 246 magnums, 43 double-magnums, 13 jeroboams, 16 impériales côtoient évidemment des bouteilles classiques. Tous ces vins ont été très généreusement donnés par des propriétés de la France entière. Bordeaux sans surprise, est l’un des vignobles qui a massivement répondu présent. On pourrait citer pêle-mêle des vins des châteaux Lafite-Rothschild, Lynch-Bages, Giscours, Pichon-Comtesse, Cantemerle, Léoville Poyferré, Kirwan, Grand Puy Ducasse, Brane-Cantenac, Phélan Ségur, Meyney, Fleur Cardinale, Ferrand… Ce sont aussi des vins de Bandol (domaine de la Bégude, domaine de Terrebrune), de Provence (château Sainte-Roseline), du Rhône (maison Guigal), de Champagne (Billecart-Salmon) qui participent à cet élan de générosité impressionnant. Et mention spéciale pour le domaine des Aurelles dans le Languedoc qui a fait parvenir pas moins de 90 magnums et 48 bouteilles ainsi que le château Haut-Carles qui a participé à hauteur de 12 magnums et 24 bouteilles !

Des lots pour tous les goûts et tous les budgets

L’intérêt de cette vente réside notamment dans le fait que tout un chacun peut y participer, quel que soit son budget. Si certains lots vont une fois plus tutoyer les sommets comme cette bouteille de La Tâche 2003 du Domaine de la Romanée-Conti dont les enchères ont déjà dépassé les 3500€, de nombreux autres lots s’avèrent plus accessibles. Des côtes de Provence, de très beaux vins du Médoc, des Sauternes, des vins d’Alsace (dont une très belle complantation de chez Deiss) sont affichés pour le moment à moins de 20€. De quoi inciter tout un chacun à tenter sa chance. Une manière efficace d’aider l’Ukraine tout en obtenant un ou des flacons. Et pour celles et ceux qui ne souhaiteraient pas acheter de vins, certains partenaires de la vente ont pensé à eux. C’est le cas de Jane Anson qui met aux enchères la dernière place disponible de sa fabuleuse « Connoisseur week ». Suite à une annulation parmi les 12 ultra-privilégiés qui avaient réservé, Jane a préféré mettre cette ultime place aux enchères afin d’apporter des fonds pour aider le peuple ukrainien. Un lot magique constitué d’une semaine en juin pour partir à la découverte des crus les plus mythiques de la région (Lafite-Rothschild, Margaux, Yquem…) au gré de dégustations et de dîners en présence notamment de Sarah Kemp, l’ancienne rédactrice-en-chef du magazine Decanter. Et parmi les autres expériences dignes d’intérêt, une place pour la paulée d’Anjou offerte par le domaine Belargus. De quoi vivre l’un des moments les plus enthousiasmants de l’année dans le vignoble. Mais aussi des nuitées dans des très beaux hébergements au sein des domaines comme château Biac non loin de Cadillac ou au château Edmus à Saint-Emilion. Largement épaulé par Idealwine qui a su, notamment, de son côté mobiliser ses clients habituels, espérons que Laurent Fortin verra ses extraordinaires efforts récompensés par des dizaines de milliers d’euros de dons à Ukraine-Amitié, à l’instar de la vente caritative de mai 2020 qui avait connu pareil succès, à l’époque à destination des soignants.