(photos Jean Bernard)
(photos Jean Bernard)

Après trois finales sans succès et alors qu’il s’apprête à donner une nouvelle direction à sa vie professionnelle, Florent Martin, le plus corse des sommeliers parisiens, a remporté le titre à Paris à l’issue d’une finale maîtrisée.

Après deux étapes éparpillées dans le temps, sélection en février 2020, demi-finale sept mois plus tard, la finale du 31e concours du Meilleur sommelier de France a pu enfin se dérouler. C’était ce lundi 31 mai à Paris et Florent Martin, après trois échecs à ce niveau (2012, 2014 et 2016) a décroché le Graal.

A 33 ans, après plus d’une décennie au George V à Paris et alors que se dessine une nouvelle carrière de chef sommelier au Peninsula, toujours dans la capitale, Florent Martin a vu ses efforts récompensés après une série d’épreuves marquées par l’originalité. Tout sourire et bien loin de l’image laissée il y a quatre ans (“j’étais trop fermé !”), le nouveau Meilleur sommelier de France a apprécié cette fois d’avoir pu “me montrer tel que je suis une fois dans la salle de restaurant en donnant aux convives du plaisir et de l’émotion tout en étant concentré sur le timing. De nature émotive, je peux parfois me montrer distrait et manquer de concentration. Mais cette fois je m’étais préparé et j’ai vécu tout cela avec beaucoup de bonheur.” Un bonheur qu’il partage avec Alexia, son épouse, qui l’a soutenu dans ses entraînements tout au long du confinement. “Une complicité objective qui avait souligné mes défauts lors des finales précédentes. Marié, papa de deux filles, j’ai pris du recul et cela m’a permis d’être plus décontracté.”

Aymeric Pollenne et Pierre Vila Palleja, qui n’en étaient pas non plus à leur première finale, ont offert une bonne opposition. Mais l’image qui restera est celle de Florent Martin dominant son sujet. Lors des épreuves de connaissance générale liées à la gastronomie française ou bien au vocabulaire du vin, du café et de la bière puis pendant les ateliers de dégustation et de service du champagne et du saké, il a affiché la maîtrise qui lui avait échappé jusqu’alors.

Ci-dessous : Pierre Vila Palleja et Aymeric Pollenne entourant Florent Martin, le nouveau Meilleur sommelier de France.