Le champenois Sofralab regroupe ses activités de conseils et produits œnologiques sur Montagnac (34). Dédié aux vins tranquilles pour les activités internationales du groupe, le Campus Montagnac se veut un laboratoire de recherche et d’innovation au cœur du plus grand vignoble du monde.

En investissant 3,2 M€ dans le 1er campus œnologique privé dédié aux vins tranquilles, à Montagnac dans l’Hérault, le groupe Champenois basé à Épernay (45 M€ de CA), filiale de l’Italien Essoco (350 M € de CA) crée l’événement en même temps que la surprise. Ce nouveau pôle d’excellence technologique, inauguré jeudi 24 mai, intègre l’ensemble des activités de Sofralab pour la recherche et les services associés sur ce segment, en direction de 40 pays clients.

Un campus au cœur du plus grand vignoble du monde

« Nous n’avions pas de pôle vins tranquilles international identifié au service de nos clients, explique Arnaud Soulier, directeur communication et marketing chez Sofralab groupe. Avec une présence en Languedoc depuis 36 ans, nos équipes étaient dispatchées sur les différents sites clients et à travers un embryon de cave basé à Poussan, dans l’Hérault. » Cette restructuration va permettre à Sofralab de renforcer sa stratégie à travers trois structures spécifiques, implantées au cœur des vignobles : la station œnotechnique de Champagne pour les vins effervescents, un pôle en Italie pour la recherche sur les cuves closes, et désormais Montagnac. Un choix stratégique au cœur du plus grand vignoble du monde : « Il est extrêmement rare de pouvoir travailler au cœur d’un vignoble doté d’une telle multiplicité de cépages, se félicite Guilhem Marty, œnologue responsable de la région Arc méditerranéen chez Sofralab. Nous en avons identifiés 15 en Languedoc (Chardonnay, Sauvignon, Grenache, Viognier, Pinot Noir, Cabernet Sauvignon, Syrah, Grenache, etc.) que nous allons pouvoir étudier en multipliant les essais terrains, grâce à cette présence au cœur des vignes. »

Ce nouveau pôle d’excellence héberge, depuis sa livraison en avril, une équipe de huit œnologues rattachés à l’arc méditerranéen (de Perpignan à la Provence). Sur 8 500 m2 de terrain, le site intègre sur deux halls, un laboratoire d’analyses (30 000 échantillons en suivi œnologique classique), un laboratoire de R&D dédié aux marques Martin Vialatte et Œnofrance du groupe, une salle de dégustation, une cave expérimentale de 300 m2 pour les micro-vinifications, une vinothèque, un espace logistique de 3600 m2 doté d’un système de distribution Œnodrive. Le Campus Montagnac accueille par ailleurs un espace de travail collaboratif hébergeant des œnologues indépendants. « L’ambition est de fédérer autour du campus des œnologues, des vignerons, des chercheurs dans une démarche d’excellence et d’échange qui va permettre d’enrichir notre base d’informations sur l’œnologie : le profil des vins, leur naturalité, l’évolution des marchés, etc. », énumère Arnaud Soulier.

Préparer l’œnologie de demain

Surtout, ce pôle technologique d’excellence va permettre à Sofralab de conforter ses ambitions stratégiques en terme de recherche et d’innovation, notamment autour du concept d’œnologie raisonnée : augmentation des degrés alcooliques des vins, recherche sur la nutrition organique pour une meilleure expression des profils aromatiques, vins Vegan, diminution des doses de sulfite, etc. La cave expérimentale de 300 m2 dotée d’une trentaine de cuves thermo-régulées de 1 à 5 hl, constitue le cœur stratégique du pôle de Montagnac. « Nous préparons les vins de demain dans cette cave expérimentale qui va nous permettre, avec les micro-vinifications réalisées, de mettre en œuvre des techniques de vinification applicables à échelle industrielle chez nos clients », se félicite Guilhem Marty.