Le grand cru classé 1855 de Pauillac, Château Haut-Batailley, écrit une nouvelle page de son histoire avec de nouveaux propriétaires et une nouvelle étiquette.

Situé à la limite sud de l’appellation Pauillac, jouxtant en cela les Saint-Julien, ce domaine a longtemps été la propriété de la famille Borie dont les différentes branches possèdent les châteaux Grand-Puy Lacoste et Ducru-Beaucaillou, deux grands crus classés 1855 respectivement à Pauillac et Saint-Julien. Au début de l’année 2017, le Château Haut-Batailley est passé sous pavillon de la famille Cazes, propriétaire, à un jet de pierre, du Château Lynch-Bages. “Le Château Haut-Batailley est une belle propriété dont nous avons toujours apprécié les vins, explique Jean-Charles Cazes, Directeur Général du groupe familial. Nous sommes sensibles au fait que cette transmission d’un Grand Cru Classé puisse se faire aujourd’hui entre deux familles qui entretiennent depuis toujours des relations amicales. Cette acquisition renforce notre ancrage à Pauillac, mais s’inscrit dans un projet distinct de Lynch-Bages. Château Haut-Batailley conservera son intégrité et bénéficiera d’une équipe technique dédiée. La propriété sera gérée de manière indépendante”.

A noter que le vignoble du Château Haut-Batailley est composé aujourd’hui d’une quarantaine d’hectares, dont 22 hectares sont déjà plantés. L’encépagement de la propriété est composé de 70% de Cabernet Sauvignon, 25% de Merlot et 5% de Cabernet Franc. L’âge moyen des vignes est de 35 ans. Pour une entrée en matière, le millésime 2017 au Château Haut-Batailley fut superbe et la connaissance des terroirs de Pauillac de la famille Cazes a fait le reste. A l’occasion de cette renaissance, ce grand cru classé opère un relooking total sur les deux vins. Cet automne voit la mise en marché du second, Verso, le nouveau nom de ce vin. L’habillage est inspiré par Gustave Doré, le célèbre illustrateur des Fables de la Fontaine ou des contes de Charles Perrault. Ce Verso est sous la lumière pour un vin qui conjugue la puissance de Pauillac et l’équilibre cher aux Saint-Julien. De bon augure.

Haut-Batailley Verso : 25€