La somme a été récoltée hier lors de la vente de charité de grands crus au Bristol, à Paris. Elle sera reversée aux vignerons en Castillon-Côtes-de-Bordeaux sinistrés en août dernier.

Près de 50 000 €. La totalité des grands crus et flacons rares mis aux enchères vendus. Carton plein pour la vente de charité exceptionnelle organisée au profit des viticulteurs grêlés en Castillon-Côtes-de-Bordeaux. Les fonds récoltés hier à l’hôtel le Bristol à Paris, grâce à la contribution de la soixantaine d’acheteurs présents, seront répartis entre les propriétés sinistrées le 3 août dernier.

« Les lots qui ont été adjugés les plus chers sont Cheval Blanc et Ausone » précise Isabelle Albucher, chargée de communication à Derenoncourt consultants. Au total, 73 lots de prestige ont été donnés pour la bonne cause par les Grands Crus bordelais. Cet élan de solidarité a même dépassé les frontières de Bordeaux, avec des lots venus d’autres régions viticoles de France (Bourgogne, Alsace, Rhône…) et des lots étrangers (Italie, Espagne, Etats-Unis).

Daniel Fénelon, président de l’association viticole intercommunale du Castillonais (AVIC), chargée de redistribuer les fonds, et maire de Belvès-de-Castillon, confiait en mars dernier à Terre de Vins être « touché » par cette démarche. « La somme récoltée, même si elle n’est que symbolique face à la détresse de ces vignerons, a ravi l’AVIC » confie Isabelle Albucher.
L’événement a été initié par Stéphane Derenoncourt (consultant en vin et propriétaire du domaine de l’A en Castillon Côtes de Bordeaux), lui aussi touché par la grêle. Il a été parrainé par l’acteur Clovis Cornillac.

Laura Bernaulte