Premier Grand Cru Classé ‘A’ de Saint-Émilion, Château Pavie vient de mettre en marché son millésime 2019 à un prix en baisse de -15%, ainsi que les autres vins de la famille Perse. Découvrez en exclusivité le témoignage de Gérard Perse et les notes de Terre de Vins.

Après Angélus (sorti à -10%) et Cheval Blanc (sorti à -30%), un troisième 1er Grand Cru Classé ‘A’ de Saint-Émilion vient de mettre son millésime 2019 en marché : Château Pavie sort au prix revente négoce de 240 €, soit une baisse d’environ -15% par rapport à la sortie du millésime 2018. Le consommateur peut acquérir le vin au prix de 280 € HT. Les autres vins de la famille Perse sont également mis en marché avec des prix en baisse, notamment les crus classés Monbousquet (30 € prix revente négoce, -19,4%) et Pavie Decesse (83 € prix revente négoce, -7,8%).

Peu de temps avant la sortie de Pavie en primeur, nous avons demandé à son propriétaire Gérard Perse comment un vin aussi emblématique doit se positionner auprès des acheteurs dans la période de crise actuelle ? “C’est une question bien compliquée en ce mois de mai, concède Gérard Perse. Je n’ai pas encore la réponse. Il va falloir faire des efforts pour redonner un peu d’appétence pour les vins de Bordeaux, mais à quel niveau, je ne sais pas encore. Je pense qu’il faut laisser le marché se rouvrir, car il est actuellement complètement fermé, et voir la demande qu’il y a, ce qui ne va pas être évident. Personne ne sait dire aujourd’hui si les Chinois, les Américains ou les Britanniques par exemple, seront aux achats, et même en France, c’est compliqué d’avoir de la visibilité. En temps normal, c’est certain que ce 2019 aurait suscité beaucoup d’intérêt. Pavie 2019 est magnifique, c’est un très grand millésime, du niveau de 2009, 2010, 2015, 2016, ou 2018. On a eu des conditions climatiques favorables, qui ont donné des vins pleins, sur le fruit, avec de belles acidités préservées. Mais pour vendre, il ne suffit pas que le vin soit bon, il faut des acheteurs. Je pense qu’à partir de septembre, ça va redémarrer.” (Propos recueillis par Laura Bernaulte)

EXCLUSIF – note et commentaire de Terre de Vins

Château Pavie 2019, 1er Grand Cru Classé ‘A’ – Saint-Émilion
98-99

Beaucoup de profondeur et de densité s’annoncent dès le premier nez, qui nous emmène vers des notes complexes, réglissées et de pin maritime. Une force de la nature : puissant, racé, ce vin exponentiel construit en mille-feuilles évolue entre registre atramentaire et pierre chaude, matière tapissante, une architecture remarquable autour de tanins civilisés et d’une grande minéralité. On est dans l’univers de Pavie, naturellement puissant, avec un supplément de grâce. Très accompli.

Arômes de Pavie – second vin de Château Pavie
95-96

Très jolie progression en 2019 pour Arômes de Pavie qui gagne en précision et en grâce. Nez élégant, sur un fruit dense et concentré, une texture veloutée, fondue. Beaucoup de caractère, avec une trame acide bien maîtrisée, des tanins élégants, une finale énergique et salivante.

Les notes des autres vins de la famille Perse :
Château Monbousquet – Grand Cru Classé – Saint-Émilion : 93-94
Château Pavie-Decesse – Grand Cru Classé – Saint-Émilion : 95
Château Bellevue-Mondotte – Saint-Émilion Grand Cru : 94-95

Retrouvez à partir de cette semaine dans les kiosques le dossier Primeurs dans le numéro collector de Terre de Vins. 400 vins du millésime 2019 dégustés en exclusivité.