Accueil Actualités Qui sont les domaines bordelais les plus actifs sur les réseaux sociaux ? 

Qui sont les domaines bordelais les plus actifs sur les réseaux sociaux ? 

Auteur

Laura
Bernaulte

Date

14.11.2023

Partager

Prenant la suite de MyBalthazar, l’agence en conseil en marketing et communication spécialisée dans l’univers du vin, du champagne et des spiritueux SOWINE a dévoilé son premier classement SOWINE DIGITAL INDEX dédié au vignoble bordelais. Plus de détails.

Le digital est aujourd’hui un levier majeur de visibilité, de communication et un appui commercial indéniable pour les marques, dont celles du secteur des vins et spiritueux. Pour mieux comprendre les enjeux, stratégies d’investissement et performances en la matière, l’agence SOWINE a passé au crible, grâce à sa technologie DIGITAL DASHBOARD, les performances annuelles sur les réseaux sociaux de plus de quatre cents marques et domaines de vin bordelais. Sur la base de plus de 25 millions de données collectées entre le 1er août 2022 et le 1er août 2023, elle a dévoilé son Top 100 sur chacune des plateformes Facebook, Instagram, LinkedIn, X (ex-Twitter), Vivino et Youtube.

Trio gagnant 
« Comme pour toute stratégie de communication, la pertinence éditoriale, la constance des messages et la cohérence globale sont les vecteurs d’une bonne performance social media, expose Sylvain Dadé, directeur associé. Il est intéressant de constater que le niveau de maturité et de professionnalisme s’élève encore cette année à Bordeaux. » Parmi les marques et domaines les plus présents cette année dans ce classement, trois se distinguent en se plaçant concomitamment dans le Top 10 de plusieurs plateformes : Cos d’Estournel (3e sur Instagram, 7e sur Facebook, 7e sur LinkedIn, 8e sur Twitter et 11e surYouTube), château Malartic-Lagravière (4e sur Twitter, 6e sur LinkedIn et 10e sur Youtube) et château Pichon Comtesse (5e sur Twitter, 12e sur LinkedIn, 15e sur Instagram). « En multipliant les points de contacts, ces trois acteurs bénéficient d’une visibilité conséquente, précise un communiqué de SoWine en date du 28 septembre. L’usage des réseaux sociaux comme canal de communication prioritaire est de plus en plus global et multi-plateformes, y compris pour les marques à forte réputation de Bordeaux. » Outre la visibilité qu’elle génère, cette présence sur les réseaux sociaux est aussi une façon d’interagir en direct avec les clients et consommateurs.

Réseau par réseau
A la loupe, Instagram est une nouvelle fois la plateforme sur laquelle la concurrence est la plus forte. La forte présence des marques iconiques du vignoble bordelais est à souligner sur ce réseau, Château Margaux en tête cette année, suivi de château Haut-Brion et de Cos d’Estournel. Quant à eux, château Ausone et château Cheval Blanc figurent au rang des 1ers grands crus classés à avoir ouvert le plus récemment leur page Instagram. Pour l’heure, parmi les plus grands noms bordelais, seuls Petrus et château Latour font toujours le choix de l’abstinence sur ce réseau.

Facebook passe désormais au deuxième plan pour la majeure partie des domaines, avec un nombre de publications et un sponsoring média en baisse. À contre-courant de ce mouvement, formant le trio de tête, château Gruaud Larose, château La Gaffelière et château Brown, également suivis par d’autres comme Cos d’Estournel, château Phélan Ségur ou château Cazebonne, maintiennent leur présence sur Facebook, et émergent nettement sur cette plateforme à tendance baissière, mais qui n’en reste pas moins un important carrefour d’audience. 

LinkedIn se positionne de plus en plus comme une plateforme stratégique pour les marques et domaines du Bordelais. Les précurseurs continuent de bénéficier de leur historique et de leur courbe d’expérience : château Lagrange, présent depuis 2020, conserve ainsi sa position de leader sur la plateforme, suivi sur le podium des châteaux Cazebonne et Phélan Ségur. Des progressions spectaculaires sont aussi à noter parmi des propriétés qui ont plus récemment investi la plateforme : château Troplong Mondot (+46 places), château Cantenac Brown (+56 places) et château de Rayne Vigneau (+102 places), ce dernier ayant publié autant de contenu sur LinkedIn que sur Instagram au cours des douze derniers mois.

YouTube reste le terrain de jeu favori de propriétés souhaitant diffuser en vidéo un contenu de marque valorisant au service de leur storytelling. Maître en la matière, le château de Reignac est secondé sur le podium par château Anthonic qui fait une entrée fracassante (+28 places) et le château Smith Haut Lafitte, habitué des podiums. D’autres grands noms comme Cos d’Estournel, château Cheval Blanc, château Margaux ou château Palmer font partie du Top 15 cette année, alors que dans le Top 25 se positionnent des marques et domaines bénéficiant d’une notoriété moins affirmée, qui trouvent avec YouTube une plateforme moins concurrentielle qu’Instagram ou Facebook.

Rebaptisé X, l’ancien réseau Twitter est quant à lui toujours moins utilisé par les marques et domaines que les autres plateformes social media. Seules 26 propriétés bordelaises ont tweeté plus d’une fois par mois en moyenne au cours des douze derniers mois, à l’exception de quelques-unes, qui continuent à tweeter avec régularité, à l’image de château des Annereaux, de château Croix de Labrie et de château La Levrette, qui constituent le podium cette année.

Enfin, Vivino fait la part belle aux noms emblématiques, avec le château d’Yquem en tête, secondé par le château Lafite Rothschild (n°2) et le château Mouton Rothschild (n°3).  

Désormais, « il reste à savoir si de nouvelles plateformes comme TikTok feront de nouveau bouger les lignes dans les mois à venir », Sylvain Dadé. A guetter de près.

Articles liés