(Photo Cécile Rogue / M6)
(Photo Cécile Rogue / M6)

Un vigneron du vignoble de la vallée du Rhône méridionale participe à la 16ème saison de l’émission de M6 “L’Amour est dans le pré”. Une belle mise en lumière pour le vin qui est interdit de TV.

“Ce sont des copains qui ont contacté les producteurs de L’Amour est dans le pré”, nous confie Vincent, vigneron au sein d’une appellation de la vallée du Rhône méridionale qui vient tout juste d’obtenir le statut de cru. La chaîne de télé lui a demandé de conservé l’anonymat et de ne pas diffuser le nom de la commune où il cultive ses vignes. “J’ai décidé de suivre l’idée de mes amis. Je suis célibataire et je pense qu’il peut être intéressant de rencontrer une personne par le biais de cette émission.” À 51 ans, Vincent veut des enfants. Il en a toujours souhaité mais la vie en a décidé autrement. Au moins, pour le moment.

Décrit comme “un vigneron grand cœur et grande gueule” par Karine Lemarchand, l’animatrice de cette série de télé réalité, Vincent a repris l’exploitation familiale avec son frère Bruno et s’occupe de la vinification, de l’assemblage et de la commercialisation des vins. Dans le premier épisode de l’émission diffusée le 8 février dernier, Vincent est filmé dans ses vignes en train de tailler et dans son chai à barriques, où il mime une séance d’assemblage. Le vignoble est également mis à l’honneur au travers de plusieurs images. “C’est une belle mise en valeur de mon métier et de nos paysages de la vallée du Rhône méridionale”, reconnaît Vincent qui a découvert ces images lors de la diffusion. La production s’est plu à les tourner et à lever le voile sur certains aspects de notre profession méconnu du grand public.

Il attend désormais de découvrir les lettres adressées par ces prétendantes. Prochain tournage, mi-mars. À vos écrans pour découvrir un personnage haut en couleur bien connu dans le vignoble rhodanien. Au cours de sa première prestation, il a livré un témoignage touchant et attachant empreint d’une belle sensibilité.