Nouvel épisode dans le “mercato des châteaux” très agité cet été sur la rive droite bordelaise. Château Troplong Mondot, Premier Grand Cru Classé B, vient d’être vendu au groupe de réassurance français SCOR.

Depuis le décès de Christine Valette-Pariente en 2014, à la veille des dégustations primeurs, les rumeurs étaient nombreuses sans que rien ne soit réellement finalisé. Tout le monde savait qu’un jour où l’autre Château Troplong Mondot changerait de main.

C’est désormais chose faite avec l’annonce de l’acquisition du domaine par le groupe SCOR, une société française de réassurance. SCOR sera seul maitre à bord puisque le rachat porte sur l’ensemble des parts du Château Troplong Mondot, qui appartenait à Xavier Pariente et aux ayants droit de Christine Valette-Pariente.

Le Château Troplong Mondot jouit d’une situation exceptionnelle avec 33 hectares de vignes d’un seul tenant, sur un des points culminants de Saint-Émilion, la butte de Mondot (106 mètres) et sur le plateau calcaire qui va jusqu’à la côte Pavie. Une situation d’exception avec un encépagement de 90% de merlot, 5% de cabernet franc et 5% de cabernet-sauvignon.

Connu et reconnu à travers le monde, le Château possède également un restaurant étoilé, Les Belles Perdrix, récompensé d’une étoile au célèbre guide rouge, et qui fait, comme le confirme Myriam Ruer, la directrice de la communication de Château Troplong Mondot, parti du rachat.

Xavier Pariente, l’actuel copropriétaire et gérant, maintiendra ses fonctions pendant 3 mois avant la nomination par le nouvel acquéreur d’un nouveau directeur général.