Ci-dessus : Silvio Denz.
Ci-dessus : Silvio Denz.

Grand Cru Classé de Saint-Émilion et fleuron des vignobles Silvio Denz, le château Péby Faugères s’est récemment doté d’un nouveau chai signé, comme celui de son « grand frère » Château Faugères, par l’architecte suisse Mario Botta.

C’est une période faste pour Silvio Denz. L’entrepreneur suisse, propriétaire de la cristallerie Lalique, est à la tête de plusieurs vignobles bordelais : deux Grands Crus Classés de Saint-Émilion, Château Faugères et Château Péby Faugères ; un Saint-Émilion Grand Cru en association avec Peter Sisseck (l’homme de Pingus en Espagne), Château Rocheyron ; et un Cru Classé de Sauternes, Château Lafaurie-Peyraguey. Le restaurant Lalique de Lafaurie-Peyraguey, mené par le chef Jérôme Schilling, a reçu récemment sa deuxième étoile au Guide Michelin, consacrant l’ambition de Silvio Denz de développer l’attractivité du Sauternais, par la gastronomie et l’œnotourisme de luxe. Dans la même lignée, il cultive le projet d’ouvrir un musée Lalique à Lafaurie-Peyraguey, ainsi que treize chambres à Maison Rouge, propriété de cinq hectares proches d’Yquem.

Côté Rive Droite, Silvio Denz ne se repose pas non plus sur ses lauriers, puisqu’il a inauguré, à l’occasion des vendanges 2021, le nouvel outil technique de Château Péby Faugères : des installations élégances et soignées, dont l’œnothèque « kubrickienne » et la terrasse surplombant le vignoble ne sont pas les détails les moins séduisants. L’ensemble, à l’échelle du vignoble de 7,5 hectares, est signé par l’architecte suisse Mario Botta, le même qui avait déjà conçu le « chai cathédrale » de Faugères en 2009. Ce nouveau chai est l’écrin idéal pour continuer de faire progresser les vins de Péby Faugères, qui constitue le fleuron des vignobles Silvio Denz. Parallèlement, ce dernier continue d’œuvrer au développement du château Rocheyron, un saint-émilion grand cru (récemment retoqué du prochain classement pour des questions de proportion de production entre premier et second vin) de 8 hectares où il finalise, avec son associé Peter Sisseck, la restauration de la maison et poursuit la conversion en bio. Sur le plan technique, l’arrivée il y a trois ans de Vincent Cruège au poste de directeur d’exploitation des vignobles Silvio Denz a également impulsé une nouvelle dynamique. L’accompagnement de Michel Rolland sur Faugères et Péby Faugères, ainsi que du tandem Axel Marchal & Valérie Lavigne à Rocheyron, participe aussi à cette dynamique. On n’oublie pas bien sûr le château Cap de Faugères en Castillon-Côtes-de-Bordeaux, dont le vignoble se restructure progressivement.

Les projets de Silvio Denz ne s’arrêtent pas là. Après avoir racheté la distillerie écossaise Glenturret en 2019, il y a inauguré un restaurant en 2021, qui a rapidement décroché une étoile au Guide Michelin. À Sauternes, à Saint-Émilion comme dans les Highlands, la quête de l’excellence ne connaît pas de répit.