Le château Lafon-Rochet, 4ème Grand Cru Classé 1855 (Saint-Estèphe), change de mains. Propriété de la famille Tesseron depuis les années 1960, il s’apprête à passer entre les mains de la famille Lorenzetti, déjà propriétaire des châteaux Pédesclaux et Lilian-Ladouys.

C’est une transaction qui va beaucoup faire parler sur la Place de Bordeaux. Le château Lafon-Rochet, 4ème Grand Cru Classé 1855 en appellation Saint-Estèphe, va passer entre les mains de la famille Lorenzetti, déjà fortement présente dans le Médoc avec les châteaux Pédesclaux (5ème Grand Cru Classé, Pauillac), Lilian Ladouys (Cru Bourgeois Exceptionnel, Saint-Estèphe) et une participation dans le château d’Issan (3ème Grand Cru Classé, Margaux) à hauteur de 50%. Lafon-Rochet, vignoble de 41 hectares situé sur un superbe terroir stéphanois et dont l’histoire remonte au moins au XVIIème siècle, était dans le giron de la famille Tesseron depuis 1960, et dirigé par Basile Tesseron depuis 2007. C’est donc une page importante qui se tourne pour cette propriété, comme nous l’ont confirmé les deux parties.

Capitaine d’industrie figurant parmi les plus grandes fortunes françaises, ayant aussi bien réussi dans l’immobilier (Foncia) que dans le sport (Racing 92) et l’hôtellerie, Jacky Lorenzetti est un passionné de vin, nourrissant un attachement authentique pour le Médoc et de très grandes ambitions pour les crus dont il s’est porté acquéreur. Depuis 2018, sa fille Manon assure la direction des activités viticoles du groupe familial – voir la saga que nous leur avons consacré il y a quelques mois. Très proche de la famille Lorenzetti, Emmanuel Cruse, co-propriétaire du château d’Issan, grand maître de la Commanderie du Bontemps, interviendra-t-il dans la conduite de Lafon Rochet ? Cette donnée reste encore à préciser.

Plus d’informations prochainement sur cette transaction.