Le négociant bordelais, propriétaire notamment du château Gruaud Larose à Saint-Julien et des eaux minérales Abatilles, investit dans le Sauternais en rachetant des parts du domaine familial de la famille Dejean.

A Bommes, le Château Rabaud-Promis, premier grand cru classé de Sauternes, a désormais un nouvel actionnaire : Jean Merlaut, déjà propriétaire du Château Dudon (en appellation Cadillac Côtes de Bordeaux) et du Château Gruaud Larose, second grand cru classé médocain, à Saint-Julien.

Confirmé par les deux parties, l’accord aurait été signé le 24 décembre. Le Château Rabaud-Promis (40 hectares dont 33 plantés de vignes) appartient depuis quatre générations à la famille Dejean. Jean Merlaut et Thomas Dejean se connaissent de longue date. Leur association va dans le sens de la pérennité du Château Rabaud-Promis.

“Qu’un des grands négociants de Bordeaux s’intéresse à un grand cru de Sauternes est bien sûr une bonne nouvelle”, a réagi Xavier Planty, président de l’ODG de Sauternes-Barsac. D’autant que Thomas Dejean, “un des meilleurs vinificateurs de Sauternes”, selon Xavier Planty, reste actionnaire et directeur de la propriété, avec un droit de veto.

Le Château Rabaud-Promis complète l’éventail déjà étoffé des domaines du négociant Jean Merlaut, qui possède son propre site de vente de vins en ligne. Jean Merlaut est également actionnaire majoritaire des eaux minérales Abatilles, à Arcachon, rachetées en 2013.