Accueil Trophée Gosset Célébris : 20 ans au service du champagne

Trophée Gosset Célébris : 20 ans au service du champagne

Auteur

La
rédaction

Date

23.09.2014

Partager

Le 20ème Trophée Gosset Célébris a récompensé cette année Michel Guérard et Alain Passard. Le premier pour sa philosophie de cuisine-minceur dans son établissement d’Eugénie-les-Bains et sa nouvelle école de cuisine de santé, le second pour la gastronomie légumière et fruitière de L’Arpège à Paris (il fait pousser 500 variétés de légumes dans ses potagers).

Le prix, créé en 1995, honorait, à l’origine, les établissements dont la carte des vins et le menu mettaient le mieux en valeur le champagne. Les premiers lauréats s’appelaient Alain Ducasse au Louis XV avec ses sommeliers Jean-Pierre Rous et Gérard Margeon, et Ghislaine Arabian chez Ledoyen, avec son homme du vin Alain Loiseau.

À partir de 2008, se sont des duos chef et sommelier qui ont été mis à l’honneur avant de changer de formule il y a deux ans pour récompenser de beaux projets à la fois culinaires, gustatifs et humains : ont ainsi été récompensés Yannick Alléno pour son travail sur le terroir francilien dans l’histoire culinaire et la mise en avant des produits et recettes d’Ile-de-France, Thierry Marx pour « Cuisine Mode d’emploi(s)», une école permettant la formation aux métiers de la cuisine à des jeunes moins favorisés, Olivier Roellinger pour son combat contre la surexploitation des richesses de la mer ou encore le professeur Philippe Pouillart, chercheur en immunonutrition. Le Trophée Célébris a également connu dix éditions européennes entre 1999 et 2008.

Avec ce trophée, la maison Gosset a aussi contribué à la mise en valeur du « vin des sacres » en restauration. Le trophée Célébris a ainsi encouragé des pratiques telles que la mise en avant du champagne dans des vasques et sur des chariots, une présentation de vins millésimés et de cuvées spéciales à table mais aussi des conseils prodigués par les sommeliers pour le marier avec la gastronomie.

Une doyenne rajeunie

Créée en 1584, la doyenne des maisons champenoises qui fête cette année ses 430 ans avec une cuvée spéciale, élabore aujourd’hui environ un million de bouteilles par an. Après quatre siècles de filiation continue, les Gosset ont vendu en 1993 la maison aux Renaud-Cointreau, propriétaires du cognac Frapin à Ségonzac en Charente. Jean-Pierre Mareigner en est le chef de cave depuis plus de 30 ans. En 2009, le siège historique d’Ay a été complété par un domaine de 2 ha à Epernay avec un parc classé et 1, 7 km de caves.

Le trophée Célébris porte le nom de la cuvée de prestige de Gosset, créée en 1995 pour le millésime 1988. Elle a été déclinée en rosé depuis 1999, puis en blanc de blancs de 2007 à 2011, cette dernière version ayant été abandonnée puis qu’il existait un autre blanc de blancs Antique dans la maison. Cette cuvée Célébris, avec une légère majorité de chardonnay, associé au pinot noir (et avec 7, 5% de vin rouge pour le rosé) ne voit le jour que dans les plus grandes années : 1988, 1990, 1995, 1998 et 2002 pour le Vintage ; 1995 (uniquement en magnums), 1998 et 2003, 2007 pour le Rosé, avec un dosage toujours extra-brut. Tous les champagnes Gosset sont dans l’élégant flacon antique du XVIIIème siècle, modèle exclusif qui doit son nom à la teinte de la pâte de verre et désormais décliné dans différents formats.

Frédérique Hermine

www.champagne-gosset.com

Articles liés