(photo : vins de Bergerac-Duras)
(photo : vins de Bergerac-Duras)

Les vignobles du Sud-Ouest ont redoublé d’imagination cet été pour maintenir les fêtes des vins en respectant les consignes sanitaires, trouver de nouvelles formules d’accueillir les visiteurs ou de nouveaux moyens de faire découvrir leurs vins.

A Gaillac, on a réfléchi à une formule inédite pour remplacer les fêtes et apéritifs vignerons qui émaillent d’habitude le vignoble durant la saison estivale. Le syndicat a mis en place début juillet une plateforme virtuelle pour permettre aux consommateurs de retrouver en ligne les vins présents à la fête les années précédentes. “La manifestation représente en moyenne 30 000 bouteilles vendues par une soixantaine de caves participantes, rappelle Cédric Carcenac, président de l’appellation. Bien sûr, on perdra des volumes mais les domaines pourront prolonger les ventes chez eux et récupérer quelques clients. On table quand même sur environ 15000 bouteilles”. L’appellation a par ailleurs maintenu les drives mis en place pendant le confinement avec 4-5 points de collecte permanents pour les vins commandés en ligne. “Ça ne compense pas mais ça contribue aussi à améliorer nos circuits de distribution”.
www.vins-gaillac.com

Bergerac a en revanche décidé de ne ne pas annuler toutes les fêtes estivales car “notre vignoble se prête à des évènements à taille humaine, avec des mesures de distanciation facilement applicables sur de grands espaces en plein air, explique Marie-Pierre Tamagnon, responsable des relations publiques à l’interprofessionnel des vins de Bergerac et Duras. Pour ne pas laisser la crise gâcher notre été et celui des nombreux touristes attendus dans la région, nous faisons un appel à projet auprès des vignerons pour favoriser la mise en place d’animations adaptées”. Dix projets seront ainsi financés par l’IVBD à hauteur de 1 000 € chacun. L’animation proposée au public devra réunir un minimum de sept domaines (caves ou indépendants) produisant au moins une AOP du vignoble de Bergerac & Duras dans un même lieu d’animation, sur le territoire ou en région, entre le 15 juillet et le 15 octobre 2020. L’interprofession pourra également mettre à disposition gratuitement de matériel. Les premières demandes déposées seront prioritaires mais avec un projet minimum par appellation (Bergerac, Monbazillac, Pécharmant, Montravel, Côtes de Duras, Rosette et Saussignac). Pour aider les vignerons à respecter les règles sanitaires, l’interprofession a édité fin juin une fiche de “bonnes pratiques pour l’organisation d’animations œnotouristiques”.
www.vins-bergeracduras.com

A Cahors, l’interprofession organise tous les jeudis soirs de juillet-août de 18h à 21h des “afterworks décantés”. L’occasion d’un moment de détente sur la terrasse de la Villa Malbec au centre-ville pour déguster un verre de Cahors ou de Côtes du Lot en compagnie d’un vigneron. (3-4€ le verre). Les participants pourront accompagner leur vin d’une planche de produits locaux (10€) et profiter des animations musicales de la place François Mitterrand. Réservation obligatoire.
vinsdecahors.fr

La troisième fête des vins de Fronton qui doit se dérouler du 21 au 23 août n’a pas été annulée. La Maison des Vins a également maintenu cet été ses ateliers (assemblages, mets-vins…), l’office de tourisme propose tous les jeudis des visites de domaine. Une demi-douzaine de domaine organisent les vendanges touristiques baptisées Devenez vigneron d’un jour, sans compter les ateliers cuisine et vins du domaine le Roc, les dégustations et randonnées au domaine Plaisance, l’escape game au château de Boujac, les journées thématiques à Belaygues, le jeu du jars des femmes vigneronnes, une séance de yoga dans le parc de la Maison des Vins et du Tourisme… Le festival Musique en vignes est également maintenu avec une douzaine de concerts d’ici fin septembre dans des domaines ou des lieux insolites tout en vouant les vins (à partir de 7€).
www.vins.de.fronton.com