Fonds de dotation depuis 2019 mais crée en 2013, la Wine Charity Event collecte des fonds pour améliorer le confort et le bien-être des enfants hospitalisés et de leurs familles. Pour ce faire, une soirée de dégustation et de vente, en compagnie des vignerons participants à l’opération est organisée chaque année, avec un pourcentage par bouteille vendue réservée au financement de la cause choisie, soutenue également par les partenaires entreprises et particuliers.

2022 : accompagnement de la maternité de l’hôpital Saint Joseph Saint Luc

Après le soutien au projet d’AMI (Appareillages pour Masques par Impression 3D) pour le centre Romain Ferrari en 2021, c’est le centre hospitalier urbain Saint Joseph Saint Luc et son projet maternité qui a été choisi pour 2022.
Centré autour du bien-être de la mère et du « bien-naître » de l’enfant, pour éviter à tous douleurs et souffrances inutiles, le projet comporte la création de six salles dédiées au travail physiologique, 25 chambres de suite de couches et une salle pour accueillir les familles.

Formation des équipes, acquisition de mobiliers, aménagement de l’existant : Christelle Gesler, déléguée générale de la fondation Saint Joseph Saint Luc, Gaëlle Jambon (pédiatre) et Stephan Bretones (gynécologue obstétricien) ont reçu un chèque de 120 000€ hier soir à l’hôtel Marriott de la Cité Internationale de Lyon, propriété du groupe Lavorel, également partenaire de la Wine Charity Event (aux côtés de 36 autres partenaires entreprises).

Les vins dégustés et à la vente

Beaucoup de vignobles français étaient représentés, ainsi que l’Italie avec le domaine Silvio Morando (vigneron naturel dans le Piémont, proche de Turin). Pour la Corse, c’est le domaine de La Punta qui représentait l’île de Beauté. C’était également l’occasion de découvrir ou refaire son stock de vins isérois en IGP Coteaux du Grésivaudan chez Thomas Finot, venu avec sa verdesse (blanche) et son persan (rouge). La Vallée du Rhône était évidemment très présente, avec les domaines Emmanuel Darnaud (Crozes Hermitage), de Piéblanc (Ventoux, Gigondas et Beaumes-de-Venise), Véronique et Thierry Boudinaud (AOP Côtes du Rhône et Lirac), et le nouveau venu Maison et Domaines Les Alexandrins (Cornas, Brézème, Côte-Rôtie et Châteauneuf). Autour de Lyon le Beaujolais était présent grâce au Château des Ravatys (Côte-de-Brouilly), les coteaux du Lyonnais avec le Château La Gallée, le Jura avec le domaine de Sainte Marie. Sans oublier la Bourgogne avec les domainesdes Crêts (Mâcon), Vincent Girardin (Meursault, Pouilly-Fuissé et Savigny-les-Beaune 1er cru Marconnets), Lequin-Colin (Chassagne 1er cru Les Vergers, Corton et Santenay), ni la Champagne avec Charles Heidsieck.

Rendez-vous en 2023 pour le financement d’un nouveau projet !