C’est une révolution au Château d’Yquem, premier cru supérieur de Sauternes : le domaine appartenant au groupe LVMH lance un nouveau vin, sobrement baptisé Sauternes, pour reconquérir les consommateurs.

Ce n’était pas arrivé depuis la création de l’Y, l’autre grand vin du domaine, en 1959 : le Château d’Yquem vient de lancer une nouvelle étiquette, simplement baptisée Sauternes et numérotée à chaque nouvelle cuvée. “En réalité, ce vin existe depuis quelques années déjà, explique Sandrine Garbay, la maître de chai. Mais nous le réservions aux salariés du groupe LVMH.” Les collaborateurs du leader mondial du luxe bénéficiaient depuis 2014 de l’exclusivité des cuvées Sauternes 1 à 5. “Depuis une dizaine d’années, reprend Sandrine Garbay, nous sommes de plus en plus précis et exigeants dans nos assemblages. Nous sélectionnons nos lots de vin sur la pureté, l’équilibre, l’élégance et nous écartons par conséquent de plus en plus de vins qui nous paraissent en-dessous de la qualité recherchée. Nous nous retrouvions donc avec des volumes assez importants de ces vins de seconde sélection, cependant très qualitatifs.”

Comme une cuvée de Champagne

Ces vins partaient alors en vrac au négoce. “Un sacrilège” pour la maître de chai. “Nous avons donc décidé de créer un vin qui serait un assemblage de millésimes.” De Sauternes 1 à Sauternes 6, aucune cuvée n’est millésimée : le nouveau vin ne peut donc pas concurrencer le grand vin du Château d’Yquem. L’idée est plutôt de proposer de la régularité dans la qualité, “de faire un vin semblable d’un numéro à l’autre, un peu comme une cuvée de Champagne.”
Avec des millésimes anciens apportant le confit des liquoreux et des vins extrêmement jeunes, qui amènent fraîcheur et fruit frais, le profil de Sauternes se veut “assez fringant”, et “se prête très bien à de nouveaux modes de consommation.”

De nouveaux modes de consommation ? Sandrine Garbay évoque sans complexe de gros glaçons a rajouter pour un effet frappé ou un zeste d’orange ou de citron qui relèvera la fraîcheur. Une révolution au Château d’Yquem ! “Nous avons bien conscience de ce changement et nous avons mis du temps à franchir le pas. Ce vin est plus accessible, pour reconquérir des consommateurs plus jeunes et remoderniser la consommation. Le fait de proposer ce vin en interne, aux salariés, nous a permis de voir comment il était perçu. Devant le très grand succès remporté, nous nous sommes dit qu’il était temps de franchir le pas et de le proposer au grand public.”

Réservé aux particuliers, le vin Sauternes est uniquement disponible à la propriété. Pour lancer son nouveau vin, le Château d’Yquem propose une caisse originale rassemblant les six premières cuvées, soit six bouteilles numérotées de 1 à 6. Deux milles caisses en bois sont disponibles, mille avec six bouteilles et mille avec douze demi-bouteilles, au prix de 360 euros la caisse. La nouvelle cuvée, Sauternes 6, sera disponible au prix de 60 euros la bouteille.