La syrah est si belle en « Saint-Jo », sur son socle granitique. L’appellation, entre Loire et Ardèche, au milieu des coteaux et des terrasses retenues par des murets, a longtemps été appelée « Vins de Mauves ». À très large majorité rouge (90 %), elle offre des vins puissants, charnus et poivrés, mais hétéroclites sur cette longue bande de 60 kilomètres de la rive droite du Rhône. Deuxième partie de notre sélection parmi les meilleurs ambassadeurs.

Delas
Sainte-Épine 2016

Un millésime frais et gourmand, pour ce parcellaire du lieu dit Sainte-Épine, sur le coteau de Saint-Jean-de-Muzols, au cœur de l’appellation. Ce sont les jésuites de Tournon qui lui ont donné son nom actuel, au XVIIe. Un flacon de belle consistance, minéral et intense, sur les fruits noirs et les épices, des notes de boisé et de cuir, bénéficiant de plus d’un an d’élevage en fûts, dont la moitié neufs, et produit seulement les meilleures années. Le domaine, dans le giron du champagne Deutz, a fêté ses 180 ans en 2015 et vient d’investir dans un tout nouveau site de vinification.
Avec un magret de canard aux poivrons et piment d’Espelette.
39 €
07300 Saint-Jean-de-Muzols
04 75 08 60 30 – Site internet

François Villard
Reflet 2016

Il n’est ni fils ni petit-fils de vigneron, mais il était cuisinier avant de devenir vigneron par passion. François Villard travaille désormais toutes les appellations du Rhône nord. Cette grande cuvée illustre le talent du vinificateur, comme dit sur l’étiquette : « Du vigneron je me dois d’être le reflet. » Une sélection de vieilles syrahs sur granit pour un vin riche et concentré sur des arômes de graphite, d’épices et de violette, élevé dix-huit mois en fûts, dont 35 % neufs. Une capacité de vieillissement digne d’un côte-rôtie, tout en élégance.
Avec une côte de bœuf en croûte.
32 €
42410 Saint-Michel-sur-Rhône
04 74 56 83 60 – Site internet

Cave de Tain
Esprit de Granit 2015

La cave de Tain n’a pas de vignoble en propre dans cette appellation, mais a l’avantage d’avoir accès aux différents terroirs de ses adhérents. Cette sélection parcellaire est issue de vieilles vignes de 35 ans en moyenne, sur arènes granitiques, vendangées manuellement. Ces syrahs vinifiées en cuves béton et élevées un an en barriques de 400 litres offrent des tanins arrondis, sur des arômes de framboise, cassis, réglisse, graphite, et des notes de poivre blanc et de cuir. La cave a beaucoup investi ces dernières années en cuverie pour des vinifications toujours plus pointues.
Avec un onglet de bœuf sauce forestière.
24 €
26600 Tain-l’Hermitage
04 75 08 20 87 – Site internet

Domaine du Monteillet
Cuvée du Papy 2017

Stéphane Montez, neuvième génération au domaine, montre d’indéniables talents de vinificateur après avoir roulé sa bosse dans les vignobles du monde entier. Sur les plus beaux coteaux travaillés en viticulture raisonnée, il élabore la Cuvée du Papy, un vin créé par Antoine, son père, il y a trente ans lorsqu’il est devenu grand-père. Une vinification précise faisant la part belle au fruit et un élevage très présent donnent un vin dense et ample sur des arômes intenses de fruits rouges et noirs, des notes fumées, épicées et poivrées, des tanins fondus et un boisé marqué.
Avec des cailles rôties aux châtaignes.
23,50 €
42410 Chavanay
04 74 87 24 57 – Site internet

Nos pépites rouges de Saint-Joseph (1ère partie)