Photo A.V. / Sud-Ouest
Photo A.V. / Sud-Ouest

Un nouveau rendez-vous est à noter dans le calendrier de la planète vin. A partir de cette année, le monde se mettra à l’heure et aux couleurs du rosé chaque 4ème vendredi du mois de juin.

Ils sont de plus en plus sexy à en croire les chiffres de vente qui poursuivent immanquablement leur croissance année après année. Qui ça ? Les vins rosés ! Depuis bien longtemps, ils ne sont plus les simples compagnons des longues journées estivales, en bord de piscine, rafraîchis par des glaçons. Les vins rosés se sont imposés depuis plusieurs années comme une nouvelle couleur qui compte dans le monde du vin. Fini le clivage blanc ou rouge. Désormais, le rosé est une option à toute saison. Une réalité permise par la grande diversité de vins désormais sur le marché, des plus fruités et simples aux vins plus vineux de gastronomie. « Aujourd’hui lorsque l’on pense rosé, l’on pense Provence. Notre région était donc légitime pour être l’ambassadeur de ces vins en créant une journée mondiale du rosé qui se déroulera pour la première fois cette année le 22 juin 2018. Un événement qui sera reconduit chaque année le 4ème vendredi du mois de juin au moment du solstice d’été, jour le plus long de l’année ». C’est en ces mots que Valérie Rousselle, propriétaire du célèbre château Roubine dans le Var et présidente de l’Organisation Internationale du Rosé, annonce le lancement de cet événement à résonance planétaire qui permettra de célébrer les vins rosés dans le monde entier. Car si les rosés de Provence jouent l’évidente locomotive de ce premier opus, tous les vignerons producteurs de rosés, quelque soit leur région, sont invités à se joindre à cette fête annoncée. « Toutes les initiatives en provenance d’autres appellations sont les bienvenues, de Bordeaux et d’ailleurs ! » insiste Valérie Rousselle. « Tous les vignerons qui souhaitent rejoindre l’association sont les bienvenus. Ils bénéficieront ainsi de tous les supports de communication qui seront mis en place pour l’occasion ».

De New-York à Hong-Kong

Qui dit journée internationale dit festivités à travers la planète. Évidemment, le coup d’envoi sera lancé à 19 heures depuis un lieu symbolique, la citadelle de Saint-Tropez qui sera mise en lumière (rose évidemment) par le grand spécialiste Alain Guilhot à l’origine de la première fête des lumières de Lyon, une référence incontournable en la matière. Au même moment, de nombreuses villes seront associées à la fête, « chacune étant libre de s’approprier l’événement car le rosé est aussi un symbole de liberté ». La forte présence internationale de château Roubine a permis à Valérie Rousselle de trouver des relais à New-York auprès de Pierrick Bouquet, organisateur notamment du grand pique-nique annuel à Central Park autour du rosé, mais aussi à Hong-Kong auprès de Valentin Morel, faiseur de soirées sur les rooftops de la ville. Au top départ de l’événement, il sera d’ailleurs 2h du matin à Hong-Kong et midi à New-York et Miami, ce n’est bien sûr pas un hasard ! Fête sur des terrasses à Rome, vente de voitures anciennes à Bandol, dégustations avec les vignerons à Saint-Tropez, fête de village à Lorgues où la mairie sera illuminée de rose… Les expériences seront nombreuses et variées, associant parfois de grands groupes comme Ducasse ou Costes à Paris. Et pour donner encore davantage de résonance à l’ensemble, la vice-présidente de l’OIR et Présidente du Centre Mondial du Rosé, Fabienne Joly, profitera de cette date pour organiser son colloque bisannuel de réflexion autour du rosé regroupant spécialistes, techniciens et scientifiques. Un événement réjouissant à qui l’on souhaite beaucoup de réussite !