(Photos M. Boudot)
(Photos M. Boudot)

Dans les étages du restaurant Le Gabriel, dix châteaux de l’association font découvrir leurs vins pendant Bordeaux Tasting. Le cadeau idéal à poser sur les tables de Noël et de Nouvel An, notamment au format magnum que déboucheront à 11h les propriétés.

Place de la Bourse. Cap sur le Gabriel. Troisième étage. Et là, le Graal. Dix propriétés de l’association « Pomerol Séduction » font découvrir leurs vins aux amateurs bordelais venus en nombre à « Bordeaux Tasting ». En dégustation, les millésimes 2012 en bouteilles et chaque matin de ce week-end festif l’ouverture à 11h de magnum 2008.

« L’ouverture d’un magnum est toujours un événement, c’est un format impressionnant, constate Stéphany Lesaint du château Mazeyres. « En magnum, le millésime 2008 de Mazeyres est un vin à maturité, au toucher soyeux et velouté, assez ouvert et qui se goûte déjà bien. Un format idéal pour Noël, pour les grandes tables de fête pour prendre du plaisir avec les siens. » A déguster « avec un saumon confit au vin rouge et aux girolles, un accord surprenant où la fraîcheur de Mazeyres se combine à merveille avec le gras du saumon » (comptez une soixantaine d’euros pour le magnum 2008 et 26,50 _ pour le 2012 en bouteille de 75 cl).

Au château La Pointe, Eric Monneret confirme et complète le constat de Stéphany Lesaint : « le format magnum a un côté mythique et très festif, les gens ont les yeux qui brillent à l’ouverture. Le millésime 2008 est à déguster d’ores-et-déjà pour un plaisir immédiat ou à réserver, sur une jolie viande ou un rôti de chevreuil. Le 2012 est moins classique, plus sur le fruit croquant et juteux (45_). »

2008-2012, l’ouverture de deux millésimes parallèles sous deux formats différents permet aussi « aux amateurs de pouvoir comparer l’évolution de deux millésimes » constate Nicolas Mieilly, du château Rouget.