Photo copyright iDealwine.
Photo copyright iDealwine.

Début d’année 2017 agité en bords de Loire : le bruit court que de gros investisseurs extérieurs à la région seraient en passe d’acquérir la star de Saumur, le Clos Rougeard des frères Foucault.

Depuis le 4 janvier, le bruit court que le Clos Rougeard serait sur le point d’être vendu à Martin et Olivier Bouygues, déjà propriétaires du cru classé Château Montrose à Bordeaux depuis 2006. On murmure que LVMH serait aussi sur les rangs. D’un côté comme de l’autre, personne ne confirme ni n’infirme. On remarque seulement trois points d’exclamations ajoutés sur la page facebook du Clos Rougeard.

Rappelons que le Clos Rougeard, situé à Chacé, juste au sud de Saumur (Maine & Loire) bénéficie d’une aura exceptionnelle pour un vin ligérien : les flacons s’arrachent dans le monde entier entre 180 et 450 €, au grand désespoir des admirateurs de la première heure qui n’ont plus les moyens d’acheter les vins qu’ils ont contribué à faire connaître, comme leur saumur-champigny Les Poyeux et leur saumur blanc Brezé. Les frères Foucault, Charly et Nady ont été précurseurs du bio et du nature, bien avant que ces termes soient entrés dans le vocabulaire courant, tout simplement en travaillant comme leur père et leur grand-père.

Il est logique que la mort prématurée de Charly Foucault il y a un peu plus d’un an provoque des secousses au sein d’un domaine d’une dizaine d’hectares qui était resté à l’échelle familiale depuis des générations. Le fils de Charly Foucault, Antoine, semblait pourtant engagé à poursuivre le domaine avec son oncle. Est-ce que l’entente entre les générations ne s’est pas faite au moment des dernières vendanges ? Est-ce que tout simplement la tentation de l’argent frais aurait dominé ? En tout cas, les vignerons du coin sont affligés à l’idée que la transmission des terroirs n’arriverait pas à se faire. Ils la ressentent comme un échec à l’échelle de leur région et de la viticulture française dans son ensemble.