Des membres du Club 1829 sont venus vivre une journée de vendanges chez Bollinger.
Des membres du Club 1829 sont venus vivre une journée de vendanges chez Bollinger.

Pour répondre aux amoureux de la marque, Bollinger a créé un cercle aux prestations exclusives. Un club baptisé 1829 auquel on accède grâce à un code, caché dans les coffrets de bouteilles.

Bollinger jouit d’un pouvoir d’attraction tout à fait particulier auprès de ses clients. Une vraie Bollinger-mania. Pour s’en convaincre, il n’y a qu’à voir le stand du Champenois à Bordeaux Tasting – littéralement pris d’assaut –, les pics de vente lors de la sortie d’un nouvel opus James Bond, ou les pèlerinages qu’effectuent certains clients pour venir voir à Aÿ le site de production (pourtant fermé au public).

Autant d’éléments qui ont conduit la marque à s’interroger sur la manière de répondre à ses fans de manière exclusive et personnalisée, réflexion qui a abouti à la création du Club 1829. « Bollinger, ce n’est pas qu’un vin, c’est une expérience, une histoire, une culture œnologique uniques note Clément Ganier, directeur marketing de Bollinger. Le Club 1829 est le point de convergence pour découvrir cet univers de l’intérieur ».

Pour rejoindre le club, il faut un sésame. Un code (voilà l’univers un peu secret qui se précise) figure sur le livret inséré dans les coffrets de millésimés ou de grands flacons. La mission, si elle est acceptée, consiste alors à utiliser ce code sur le site de la marque pour suivre la procédure d’inscription. Le parcours n’a pas débouté près de 10 000 fins limiers, désormais membres du select Club 1829.

Prestations exclusives

Clément Ganier lui-même n’en revient pas : sur les 4 newsletters envoyées chaque année, le taux d’ouverture est quasiment de 100 %. Mais les services du Club 1829 ne s’arrêtent pas là, loin s’en faut. Ils prennent aussi la forme d’expériences exclusives comme venir vivre les vendanges Bollinger en Champagne, participer à une session de dégustation de vins clairs au domaine ou des masterclass dans des capitales européennes. Plus encore, Bollinger travaille à tisser des liens avec d’autres marques comme Jaguar (places VIP au Mondial de l’automobile) et proposer des « guides de voyage » de certaines capitales, où des établissements partenaires recommandés sauront accueillir chaque Bollinger-gentleman et l’honorer d’une coupe de Spécial Cuvée.

Dans ce club exclusif, certains membres tirés au sort ont même le privilège de vivre selon le slogan de la marque « a perfect moment – un moment parfait ». Après l’expérience en direct d’une éclipse dans un jet privé (2015), ou un voyage ferroviaire luxueux à bord du Belmond Royal Scotsman (2016), voici que pour la sortie du nouveau RD 2004 au printemps, le Club 1829 fera vivre à quelques « happy few » une croisière à Capri ! Nul doute que la marque crée là un lien tout à fait particulier avec ceux qui deviennent rapidement, comme les surnomment les britanniques, des « Bolli-fans » !