L’association ANAK-Tnk fait appel à la générosité des donateurs, propriétés viticoles françaises comme particuliers, pour collecter des bouteilles en vue de sa vente de charité bordelaise, les vendredi 24 et samedi 25 novembre à Planète Bordeaux (Beychac-et-Caillau).

“Anak”, “enfant” en tagalog , langue des Philippines.“Tnk”, les initiales de la fondation connue sous le nom de “Tulay Ng Kabataan”à Manille, soit littéralement “un pont pour les enfants”. Voilà maintenant dix-neuf ans que l’association ANAK-Tnk œuvre pour redonner le sourire aux enfants défavorisés des rues et bidonvilles de la capitale des Philippines, Manille, en leur fournissant sur place dans ses différents centres accueil, nourriture, éducation et soins de santé. Si cette noble action est possible, c’est grâce aux bénévoles, mais aussi aux généreux donateurs, à l’image des châteaux ou particuliers qui font chaque année don de bouteilles revendues lors de différentes ventes caritatives organisées par l’association. La prochaine aura lieu dans les locaux du syndicat des bordeaux-bordeaux supérieurs « Planète Bordeaux », à Beychac-et-Caillau, le vendredi 24 novembre à partir de 19h30 et le samedi 25 novembre de 10h à 18h30, avant une autre vente à Versailles au printemps.

« On lance un appel large aux propriétaires qui veulent et peuvent nous aider. Chacun donne à hauteur de ses moyens, de quelques bouteilles jusqu’à plus d’une centaine pour les plus généreux » explique Bastien Lalande, bénévole sur la région bordelaise. Au-delà des dons faits par les domaines, l’association dispose d’un partenariat avec Planète Bordeaux, qui offre chaque année en belle quantité lots de bordeaux, bordeaux supérieur, entre-deux-mers… De généreux particuliers « donnent aussi des bouteilles de leurs caves personnelles, sur des millésimes décalés comme des années de naissance ou des magnums par exemple. » Si, les quatre années passées, du fait du fort ancrage local de l’association, les flacons vendus étaient composés à 99% de vins du vignoble bordelais (Saint-Emilion et ses satellites, côtes de Bordeaux, Médoc, Sauternes, Bordeaux et Bordeaux supérieur…), l’appel aux dons est évidemment ouvert à toutes les régions de France.

Pour tous les budgets
L’an dernier, plus de 1 200 bouteilles ont été réunies dans une large gamme de prix, « du petit bordeaux sympa à boire avec des amis dès 5€, à la très belle bouteille pour les fêtes de fin d’année, comme par exemple à Saint-Emilion, les châteaux Fleur-Cardinale ou Corbin, en Pessac-Léognan domaine de Chevalier, quelques crus du Médoc comme châteaux Cantemerle, Calon-Ségur ou Lafon-Rochet, mais aussi des sauternes. Cette diversité, c’est indéniablement ce qui fait la réussite de notre vente, car il y en a pour tout le monde », analyse Bastien Lalande. Pour inciter à l’achat, les vins sont vendus au prix départ propriété, sans aucune majoration. Cette année, l’association espère atteindre les 1 500 bouteilles collectées, avec l’ambition d’utiliser les fonds récoltés pour couvrir les frais d’un camp d’été de quelques jours au bord de la mer.

1 500 enfants aidés à Manille
En 2016-2017, les bouteilles vendues lors de trois ventes ont permis de récolter 30 000 €, utilisés pour financer une année entière de riz pour la fondation. L’une des spécificités de l’association est d’envoyer 100 % des sommes recueillies à Manille. « Il n’y a pas de frais administratifs provisionnés en France pour le fonctionnement de l’association, ils sont entièrement assumés par les membres bénévoles » explose Bastien Lalande. Cette année, 1500 enfants ont bénéficié de l’aide d’ANAK-Tnk. Cinq-cents sont « hébergés à temps plein dans les centres résidences de l’association, nourris, logés, rescolarisés jusqu’à ce qu’ils aient acquis leur autonomie et puissent voler de leurs propres ailes. Un programme pour enfants handicapés accompagnés à vie est également prévu », détaille Bastien Lalande. Mille autres enfants bénéficient quant à eux du programme « bidonvilles ». « Possédant déjà une structure familiale, ils sont accueillis de jour par une soixantaine de mamans bénévoles dans des dispensaires au coeur des bidonvilles, pour bénéficier d’une scolarisation simple, d’une meilleure nutrition et de soins de santé. »

Depuis sa création en 1998, l’association a connu un développement exponentiel. Elle compte aujourd’hui plus de 150 employés philippins, sur le terrain à temps plein, 95 bénévoles à travers le monde en France, Espagne, Italie, Suisse, Royaume-Uni, Etats-Unis, à Singapour, et six volontaires étrangers à temps plein. Sur sa lancée, ANAK-Tnk entend développer un programme pour les personnes âgées, de plus en plus démunies face à la misère galopante de Manille. Initié en juin dernier, ce programme devrait s’étendre en 2018, avec la création de centres d’accueil dédiés pour accompagner ces seniors, notamment en fin de vie.

Lieu de la vente des 24 et 25 novembre (entrée gratuite) : Planète Bordeaux, 1 route de Pasquina, 33750 Beychac-et-Caillau.
Contact : Bastien Lalande 06 66 12 92 21 ; sudouest@anak-tnk.org
Site web : www.anak-tnk.org
Page Facebook : ANAK-Tnk Foundation