Accueil Actualités 4 chefs et 6 Plumes d’Or

4 chefs et 6 Plumes d’Or

Auteur

Frédérique
Hermine

Date

02.12.2022

Partager

La sixième édition des Plumes d’Or du Vin et de la Gastronomie, fondée et orchestrée par Paul Amsellem du Domaine Vernay à Ampuis (Rhône) avec Charlotte Jacques-Leflaive a fait vibrer les papilles au Pavillon d’Armenonville niché au bord du Bois de Boulogne à Paris.

La soirée était organisée en partenariat avec l’association Les Grandes Tables du Monde, présidée par David Sinapian de la Maison Pic de Valence et qui n’est autre que le mari de la cheffe Anne-Sophie Pic. Celle-ci participait d’ailleurs au diner à huit mains avec ses confrères Pierre Gagnaire du restaurant éponyme à Paris, Mathieu Guibert (Anne de Bretagne à La Plaine-sur-Mer) et Marc Haeberlin (L’Auberge de l’Ill à Illhaeusern). Les Tables du Monde a été créée en 1954 d’abord sous le nom de Traditions & Qualité par des restaurateurs d’institutions parisiennes (Prunier, Taillevent, Lasserre, La Tour d’Argent, Le Grand Véfour et Maxim’s) et illustrée sur un bout de nappe du Grand Véfour en 1959 par un certain Jean Cocteau qui offrira ainsi son coq à cocarde comme logo de l’association. Un guide est édité d’abord avec des établissements de l’Hexagone puis rapidement du Monde entier.

Cette édition des Plumes d’Or parrainée cette année par le comédien et humoriste Patrick Timsit et animée par Patrick Chêne, journaliste et vigneron, a récompensé, lors d’une grande soirée au Pavillon d’Armenonville, le chef pâtissier Pierre Hermé pour son livre Toutes les Saveurs de la Vie (chez Buchet Chastel) , le journaliste Jérôme Gagnez (France Inter, Paris Première) pour le vin et l’écrivaine poétesse traductrice japonaise Ryoko Sekugushi pour la gastronomie. Jérôme Gagnez a rappelé en recevant l’un des trophées (un vase Lalique) que son « rêve d’enfance était de faire de la radio et comme je suis un fou de vin, je goûte le plus possible et je raconte deux ou trois histoires sur le domaine et le vigneron le dimache matin à la radio, c’est passionnant ». Les vins du dîner qui rassemblait 400 convives étaient proposés à la dégustation aux professionnels en fin d’après-midi. Parmi les grandes bouteilles d’une trentaine de domaines, les vins du Domaine Trimbach, Lafaurie-Peyraguey, Phélan-Ségur, Pavie, Clos de Tart, Château Grillet, Beaucastel, les champagnes Jacquesson, Egly-Ouriet, Pol Roger… et bien sûr les Condrieu du Domaine Vernay, Paul Amsellem ayant bien sûr clôturer la soirée par une petite chanson.