En marge de l’événement « Découvertes en Vallée du Rhône », qui se déroule du 2 au 5 mars, un geste symbolique va être effectué en plein cœur d’Avignon : jeudi 4 mars, des vignes seront replantées dans l’enceinte du Palais des Papes.

C’est une belle histoire, mais aussi une vieille histoire. Une histoire qui nous ramène quelques siècles en arrière, à l’époque où Avignon était la résidence des souverains pontifes. Autour du Palais des Papes, les vignes proliféraient déjà aux XIVème et XVème siècles. Mais il aura fallu attendre la fin du XXème siècle pour qu’elles poussent à l’intérieur du Palais.

En 1997, à l’initiative des Compagnons des Côtes du Rhône, une association de bénévoles « fous du vin », et suite à la désignation d’Avignon comme « ville européenne de la culture » pour l’an 2000, des ceps sont plantés pour la première fois dans l’enceinte du Palais des Papes. Une vigne symbole, entretenue par le personnel des Espaces Verts de la Ville d’Avignon (sous la houlette de viticulteurs et membres des Compagnons des Côtes du Rhône) en partenariat avec le lycée professionnel viticole d’Orange, et dont la production est destinée à être vendue aux enchères au bénéfice d’associations caritatives, chaque millésime étant « habillé » par une création d’artiste.

« Malheureusement, la vigne était plantée au-dessus de l’ancien réservoir d’eau du Palais des Papes, et il a fallu l’arracher en 2013 pour réaliser des travaux d’étanchéité », explique David Bérard, vice-président des Compagnons des Côtes du Rhône. Deux ans plus tard, alors que l’événement « Découvertes en Vallée du Rhône » bat son plein, Vitis Vinifera s’apprête à faire son retour dans le Clos de la Vigne du Palais des Papes, qui surplombe la Cité historique et le Rhône depuis le haut du Rocher des Doms.

« Le 4 mars, ce sera avant tout symbolique », poursuit David Bérard. « Ce sera un jour de célébration, autour des vins des Côtes du Rhône et des métiers de la vigne et du vin, avec beaucoup d’invités et d’étudiants. Une trentaine de pieds seront plantés ce jour-là. Les 12 et 13 mars, les élèves du lycée professionnel viticole d’Orange viendront planter l’intégralité de la vigne ». Soit environ 500 pieds, qui devraient représenter une dizaine de cépages de la Vallée du Rhône (contre quatre jusqu’à 2013).

L’idée étant d’entrer en production dans trois ans, et de continuer à commercialiser les quelque 150 bouteilles produites dans le cadre de ventes aux enchères dont les bénéfices seront reversés à des œuvres caritatives (ces flacons de collectionneurs pouvant partir à 150 € ou 200 €). Vendangée manuellement, la vigne assure un rendement qui atteint 20 hectolitres par hectare. Chaque année, la vinification est réalisée par un vigneron membre des Compagnons des Côtes du Rhône, avant un élevage de deux ans.

« Nous espérons aussi ouvrir davantage la vigne au public et organiser des événements, pour transmettre au grand public cette magnifique part d’histoire et notre amour des vins de la région », conclut David Bérard. Rendez-vous le 4 mars en Avignon.

Mathieu Doumenge

avignoncompagnons