L’édition du Bordeaux Tasting, les 11 et 12 décembre prochains, approche à grands pas. Le salon investit le Palais de la Bourse, l’Espace Saint-Rémi ainsi que le Musée National des Douanes et sa cour. La parole est au directeur de ce musée, Serge Puccetti, pour présenter cet évènement dans l’évènement.

Le Musée National des Douanes est partenaire du Bordeaux Tasting depuis 2015, qu’est-ce qui a motivé ce choix ?

Avec le Palais de la Bourse et quelques autres partenaires, nous accueillons en effet cet événement depuis plusieurs années. Notre identité à la fois de musée et de vitrine de l’administration des douanes (la direction interrégionale de Nouvelle-Aquitaine y est implantée) en charge de la gestion du vignoble, font de nous un partenaire naturel.
Les liens qui unissent la douane et le vin sont particuliers, notamment dans la région viticole que nous connaissons, puisque la filière viti-vinicole fait l’objet d’un suivi et d’un contrôle de notre administration. À travers la législation, la fiscalité, mais aussi la traçabilité des produits, la douane est un partenaire incontournable et un soutien de cette filière. Ces opérations se font en collaboration étroite entre les agents des douanes et les propriétaires qui participent à la vitalité de ce territoire.

Par ailleurs, le Musée National des Douanes qui est abrité dans un site patrimonial – l’ancêtre de la douane au XVIIIe siècle – dispose d’un espace à la fois majestueux et intimiste, qui offre un lieu de choix pour ce festival. Situé en plein cœur de la ville, il permet d’être le pendant de nos voisins du Palais de la Bourse, lieu d’accueil majeur. Il nous a donc paru naturel d’accueillir Bordeaux Tasting une nouvelle fois.

Pour l’occasion, de la Bourgogne à la Nouvelle-Zélande, de La Loire au Languedoc en passant par le cognac et l’armagnac*, le Musée National des Douanes va s’affranchir des frontières, comment reliez-vous votre établissement à ce tour du monde viticole ?

La douane, par ses fonctions, est amenée à connaitre tous ces vins et alcools : que ce soit lors des formalités de dédouanement à l’importation d’un vin de Nouvelle-Zélande ou lors de la vente à l’étranger d’un vin ou alcool français. De plus, la douane est présente à tous les stades du cycle viticole en France, de la production à l’exportation. Cette action se concrétise à travers la présence des services douaniers dans tous les bassins viticoles français afin d’accompagner les opérateurs dans la réalisation de leurs formalités administratives.

Enfin, le Musée va aussi recevoir 4 winemakers vedettes (Stéphane Derenoncourt, Hubert De Boüard, Julien Viaud, Antoine Médeville) tout au long du week-end, qu’est-ce que le public peut retirer d’une telle rencontre ?

Le festival Bordeaux Tasting est un moment de rencontres entre des amateurs de vins et des professionnels de la filière. C’est l’occasion de déguster des vins de différents horizons et d’avoir l’opportunité de moments de rencontres particulières.

Serge Puccetti, Directeur du musée des douanes

*

CHÂTEAU SAINT-AUBIN Armagnac
DOMAINE LOUIS MOREAU Bourgogne
JOSEPH MELLOT Bourgogne
DELAMAIN COGNAC Cognac
TESSERON COGNAC Cognac
BRAASTAD COGNAC Cognac
LE PRELAT Côtes du Rhône 
CHÂTEAU DE LA SALADE SAINT-HENRI Languedoc
CHÂTEAU DE LASTOURS Languedoc
DOMAINES PAUL MAS Languedoc
DOMAINE DE BARONARQUES Languedoc
DOMAINE DE L’HORTUS Languedoc
GÉRARD BERTRAND Languedoc
LA CHOUETTE DU CHAI Languedoc
VIGNOBLES BONFILS Languedoc
LE PAON Languedoc
CLOS HENRI VINEYARD Marlborough – Nouvelle – Zélande 
RIMAPERE Marlborough – Nouvelle – Zélande 
BLEU DE MER Pays d’Oc
QUINTA DO NOVAL Portugal 
CHÂTEAU LA COSTE Provence
LE CLOS DES GRANDS MURAIRES Provence
VIGNOBLES BRUMONT Sud-Ouest
CAÏAROSSA Toscana – Italie
CHÂTEAU SOUCHERIE Vallée De La Loire
PAUL JABOULET Aîné Vallée Du Rhône 
MAISON VIDAL FLEURY Vallée Du Rhône