Accueil Actualités Chinon revient aux sources de Rabelais

Chinon revient aux sources de Rabelais

Auteur

La
rédaction

Date

29.03.2012

Partager

En acceptant d’intégrer l’aire de production dite « Seuilly » dans leur AOC, les viticulteurs de Chinon renforcent leur appellation et opèrent une forme de retour au source : c’est là en effet que se trouve la Devinière, la maison natale de François Rabelais.

L’AOC Chinon n’aspire peut-être pas à atteindre des dimensions gargantuesques, mais elle va prochainement connaître une crise de croissance ! En effet, le 15 mars dernier à Savigny-en-Véron, l’Assemblée générale du Syndicat des vins de Chinon a décidé de demander à l’INAO (Institut National de l’origine et de la qualité) d’intégrer la zone de production dite « Seuilly » à leur AOC. Petit rappel des faits : sur la rive gauche de la Vienne, entre les limites de l’appellation Chinon et la confluence avec la Loire, quelques communes ne sont reconnues qu’en AOC Touraine. Or, du point de vue du terroir, du climat comme de l’encépagement (rouges en 100% cabernet franc et blancs en 100% chenin) cette zone de production dite « Seuilly » présente une forte parenté avec l’AOC Chinon. Ce qui a conduit les vignerons de cette aire de production à demander dès 2010 à rejoindre la prestigieuse AOC voisine…

Deux ans plus tard, les vignerons de Chinon ont examiné la requête d’un oeil favorable et ont donc décidé à leur tour de demander à l’INAO d’approuver l’extension de l’aire géographique de l’AOC Chinon aux communes de Candes-Saint-Martin, Cinais, Couziers, Lerné, Saint- Germain-sur-Vienne, Seuilly et Thizay. Et, conséquemment, d’opérer sur ces communes la même délimitation parcellaire que celle réalisée sur les 18 communes incluses à ce jour dans l’AOC Chinon.

Cette évolution est accueillie positivement par toutes les parties : les vignerons de l’aire de Seuilly, qui rejoignent une AOC reconnue ; mais aussi les vignerons de Chinon, qui intègrent de nouveaux terroirs, renforcent leur appellation et récupèrent au passage la Devinière (maison natale de Rabelais, située à Seuilly), sans oublier le village de Candes-Saint-Martin (membre de l’association des Plus Beaux Villages de France) qui sera à l’avenir la nouvelle porte d’entrée ouest de l’AOC Chinon.

Selon l’INAO, l’intégration effective de la zone « Seuilly » à l’AOC Chinon ne sera effective qu’à partir du millésime 2015 au plus tôt.